/news/politics
Navigation

Tempête hivernale : l'armée attendait l'appel du gouvernement Couillard

Tempête hivernale : l'armée attendait l'appel du gouvernement Couillard
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

L’armée était prête à intervenir pour assister les services d’urgence sur le terrain, lors de la tempête historique survenue ces derniers jours, il ne manquait que la demande du gouvernement provincial.

«On est toujours prêts à intervenir, c’est pour cela que nous faisons des exercices et que nous avons toujours les ressources nécessaires, mais il faut que nous soyons demandés par la Ville ou la province», explique Jessica Lamirande, porte-parole à la Défense nationale.

«On ne peut pas juste rentrer dans une ville comme ça et se dire: “bon, aujourd’hui, nous, on va ici», ajoute-t-elle.

Lorsqu’une catastrophe naturelle survient au Canada et que la province ou le territoire n’est plus en mesure de faire face à la catastrophe, les Forces armées canadiennes (FAC) sont prêtes à collaborer en mettant en place une intervention connue sous le nom d’opération LENTUS.

Ce type d’opération a d’ailleurs été mis en branle en janvier dernier, au Nouveau-Brunswick, lors de la tempête de verglas. Les premières troupes sont arrivées dans les 24 heures. Les FAC ont notamment livré du matériel d’urgence, aidé à rétablir les réseaux routiers et ont fait du porte-à-porte pour vérifier l’état des résidents dans le nord-ouest de la province.

Plus de détails à venir.