/news/transports
Navigation

Roxboro Excavation, un «bon ami» du PLQ

L’entreprise privée a allongé 86 850 $ en dons au gouvernement

Roxboro Excavation, un «bon ami» du PLQ
Photo Jonathan Guay

Coup d'oeil sur cet article

L’entreprise mandatée par le ministère des Transports pour le déneigement de l'autoroute 13 a généreusement versé 86 850 $ à la caisse électorale du Parti libéral du Québec sur une période de 14 ans, a divulgué aujourd’hui le Parti Québécois.

«C’est à la fois surprenant et pas surprenant [que Roxboro Excavation soit un donateur au PLQ], a indiqué le porte-parole du Parti Québécois en matière des transports, Alain Therrien, lors d’un point de presse. Ont-ils eu un traitement de faveur parce qu’ils sont de généreux donateurs? C’est la question qu’on se pose.»

Entre 1999 et 2012, les administrateurs de Roxboro Excavation et leurs conjointes ont allongé 86 850 $ au PLQ. Des dons de 24 000 $ et 12 000 $ ont été effectués en 2003 et 2008, périodes correspondant à des années électorales.

«Est-ce que le fait d’avoir de bons contacts au sein du gouvernement peut nous permettre d’offrir un service qui n’est pas adéquat?», s’est interrogé le député de Sanguinet au sujet du cafouillage qui a laissé plus de 300 automobilistes coincés dans leur voiture sur l’A13 dans la nuit de mardi à mercredi.

Le MTQ a répliqué en disant qu’il est «absolument faux» d’établir un lien quelconque entre les donateurs, l’attribution de contrats et le niveau de service.

«Il n’y a aucune corrélation, a mentionné au Journal son porte-parole, Mathieu Gaudreault. Ce n’est pas faire preuve de copinage.»

Démission redemandée

Un sondage Léger-TVA Nouvelles-Le Journal publié vendredi révèle que 48% des Québécois demandent la démission du ministre des Transports, Laurent Lessard.

Après avoir réclamé son congédiement jeudi, le Parti Québécois a réitéré sa demande aujourd’hui.

«Il [Laurent Lessard] n’a plus d’affaire là, a soutenu M. Therrien. Il doit répondre de ses actes. On ne voit pas comment il peut continuer d’effectuer son travail.»

Silence radio

De son côté, le groupe Roxboro Excavation n’a toujours pas voulu s’adresser aux médias, prétextant que son contrat qui le lie avec le gouvernement lui en interdit.

L’entreprise fondée en 1972 a pourtant été pointée du doigt jeudi par le ministre Lessard pour ce cafouillage.

«J’ouvre une enquête administrative sur son contrat et je demande qu’à la suite de ça, toutes les mesures soient prises pour mettre fin à son contrat», a dit M. Lessard.

Le groupe Roxboro Excavation est bien connu pour ses antécédents de collusion et de stratagème.

En 2000, il avait été reconnu coupable, avec cinq autres entreprises, d’avoir fait partie d’un cartel qui visait à gonfler les prix et éliminer la compétition lors d’appels d'offres de déneigement du ministère à Montréal.