/sports/others
Navigation

Venue de loin pour Alex Harvey

Une famille de Terre-Neuve a fait le voyage jusqu’à Québec pour vivre la Coupe du monde

Famille Merrigan
Photo Roby St-Gelais Mordue de ski de fond et fan d’Alex Harvey, la famille Merrigan était aux anges après la victoire du Québécois. Sur la photo, de droite à gauche, le père James, qui transportait sur son dos le jeune Benjamin assoupi, Isaac, la mère Jennifer, Alex et la jeune Rebecca, qui n’avait pas envie de réserver son plus beau sourire au photographe du Journal.

Coup d'oeil sur cet article

Parmi tous les spectateurs massés sur les plaines d’Abraham vendredi, une famille de Terre-Neuviens n’aurait raté pour rien au monde les finales de la Coupe du monde. Même si cela implique toute une logistique!

Venue directement de Corner Brook, une ville de la côte ouest de l’île, pour assister à ce rendez-vous en sol québécois, la famille Merrigan ne vit que pour le ski de fond pendant la saison hivernale.

James Merrigan et sa femme Jennifer Pendliton sont arrivés jeudi matin, par avion, avec quatre de leurs six enfants, Benjamin, Rebecca, Isaac et Alex, afin de vivre l’événement et de skier sur le site. Le visage émerveillé des parents et de leurs rejetons témoignait de leur passion indéfectible pour ce sport.

Décision difficile

Si le groupe n’est pas complet, c’est que Jamie et Daley, respectivement âgés de 16 et 14 ans, représentent leur province aux Championnats canadiens qui ont lieu au même moment à Canmore, en Alberta.

Mais l’attrait d’Alex Harvey et de Québec l’a emporté aux dépens de la ville albertaine et des deux aînés. James est d’ailleurs un bon ami du skieur d’essai du champion du monde, Lee Churchill, également originaire de Corner Brook.

«Nous aimons le ski! Nous étions vraiment déchirés entre les nationaux et la Coupe du monde. Cela dit, on n’a pas le temps de tout faire et on préfère skier plutôt que de regarder. Ils sont encore jeunes, on aura encore bien le temps, lance le paternel en entrevue au Journal, qui s’était offert un séjour semblable l’an dernier en compagnie de son fils Alex lors des épreuves du Ski tour du Canada.

«Alex [Harvey] est un très bon ambassadeur pour notre sport et il est très plaisant à regarder avec son explosion. Puis, il connaît une excellente saison et c’était une belle occasion de voir un Canadien écrire l’histoire du ski de fond s’il monte sur le podium du classement général.»

« Parcours incroyable »

Pour la famille, les dépenses rattachées à un tel voyage sont bien secondaires.

«Oui, ça coûte cher, mais ça en vaut la peine. Nous avons passé de si beaux moments l’an passé que nous savons que ce sera encore le cas cette année. Les gens sont très accueillants, le parcours est incroyable et on peut apercevoir tout le sprint en se plaçant au milieu [...] Ce fut annoncé le 15 janvier, et le lendemain, nous avions réservé nos billets d’avion et l’hôtel», raconte celui qui arbore la toge d’avocat loin des pistes.

La victoire d’Harvey leur a donné une autre bonne raison de sourire. «C’est une fin de journée parfaite!» s’est exclamé James Merrigan, croisé alors qu’il quittait les Plaines avec toute sa tribu.

Sur le même sujet