/news/politics
Navigation

Percée de Québec solidaire: Nadeau-Dubois satisfait

L’ex-leader étudiant s'est réjoui de ces résultats positifs. «L’avancement de Québec solidaire, ça ne passe pas juste par mon arrivée, ça passe par la création d’un mouvement de gens qui veulent réellement un changement dans la classe politique», a toutefois indiqué le candidat solidaire sur sa page Facebook, samedi matin.
Ghyslain Lavoie / JdeM L’ex-leader étudiant s'est réjoui de ces résultats positifs. «L’avancement de Québec solidaire, ça ne passe pas juste par mon arrivée, ça passe par la création d’un mouvement de gens qui veulent réellement un changement dans la classe politique», a toutefois indiqué le candidat solidaire sur sa page Facebook, samedi matin.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le nouveau solidaire Gabriel Nadeau-Dubois s’est réjoui samedi de l’engouement que suscite sa formation politique, notamment depuis qu’il est candidat à la succession de Françoise David dans la circonscription montréalaise de Gouin.

Un sondage Léger-Le Devoir publié samedi indique que l’arrivée de Gabriel Nadeau-Dubois chez Québec solidaire (QS) a donné un nouveau souffle à la formation de gauche. QS fait le plein d’appuis, au détriment du Parti québécois (PQ).

L’ex-leader étudiant s'est réjoui de ces résultats positifs. «L’avancement de Québec solidaire, ça ne passe pas juste par mon arrivée, ça passe par la création d’un mouvement de gens qui veulent réellement un changement dans la classe politique», a toutefois indiqué le candidat solidaire sur sa page Facebook, samedi matin.

À l’échelle nationale, le parti indépendantiste obtient désormais 14 % des intentions de vote, en forte hausse comparativement à 9 % en janvier. Pour la première fois, le parti a dépassé les 10 % d’intentions de vote dans toutes les régions du Québec et parvient même à chauffer le PQ à Montréal, avec respectivement 22 % contre 16 % d’appuis.

En début de semaine, le parti a aussi annoncé avoir gagné des milliers de membres en quelques jours, contre à peine une centaine en janvier dernier. «Nous sommes tout près d'atteindre le seuil des 5000 nouveaux membres de Québec solidaire en moins d’une semaine», a souligné vendredi M. Nadeau-Dubois.

Le PQ écope, les libéraux toujours en tête

La remontée de Québec solidaire coûte cher au PQ, qui a vu ses appuis fondre de 29 % à 25 %. De son côté, le Parti libéral du Québec reste en tête avec 34 % des intentions de vote, en hausse de 2 %, tandis que la Coalition avenir Québec fait du surplace à 23 %.

Le taux d’insatisfaction envers le gouvernement est passé de 62 % à 65 % au cours des derniers mois et grimpe jusqu’à 71 % chez les francophones. Seuls 3 % des francophones affirment être «très satisfaits» du travail effectué par le gouvernement libéral de Philippe Couillard.

Près de 50 % des répondants ont affirmé être en accord avec la déclaration de Gabriel Nadeau-Dubois qui, lors de l’annonce de sa candidature dans Gouin, le 9 mars dernier, a accusé la classe politique des 30 dernières années d’avoir «trahi le Québec».

Des partisans de QS (74 %), de la CAQ (60 %) et du PQ (56 %) ont appuyé la déclaration; seuls 26 % des partisans du PLQ l'ont approuvée.

Le sondage a été mené auprès de 1006 Québécois adultes au moyen d'un questionnaire sur internet, du 13 au 16 mars.