/weekend
Navigation

Quelle paix pour les juifs et les Palestiniens?

Quelle paix pour les juifs et les Palestiniens?
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les colons, documentaire extrêmement puissant de Shimon Dotan sur les colonies juives en Cisjordanie, donne à réfléchir.

Pas un mois ne passe sans qu’on entende parler du conflit israélo-palestinien et la situation dans les territoires occupés bouleverse régulièrement ­l’actualité internationale. La complexité du sujet, les années d’histoire font ­malheureusement que, bien souvent, on est incapable de comprendre les subtilités et les enjeux de ce conflit.

C’est là qu’entrent en scène l’Israélien Shimon Dotan et son excellent ­documentaire Les colons, assuré de générer des heures de discussions passionnées. De la manière la plus neutre possible, le cinéaste né en Roumanie, ayant vécu en Israël avant de déménager à Montréal, part à la rencontre des colons juifs pour tenter d’expliquer la situation qui prévaut.

Dès les premières entrevues, les questions que pose le réalisateur laissent apparaître tout le flou du sujet. Aux colons de Cisjordanie, il demande comment ils se définissent­­ et s’ils se considèrent comme des colons. Si les questions peuvent sembler simples et claires, les réponses sont loin de l’être et génèrent immédiatement des visions divergentes de l’État d’Israël.

Perspective humaine

Shimon Dotan a beau intégrer à son propos des images d’archives et ­d’actualités de l’époque à ses ­entrevues, il n’oublie ­jamais de se concentrer sur l’humain, comme cette mère palestinienne qui ­demande où elle va vivre avec ses enfants si ses oliviers lui sont retirés.

Si Shimon Dotan n’est visiblement pas optimiste quant à l’avenir des relations ­israélo-palestiniennes, il subsiste ­néanmoins, parfois au détour d’un plan de caméra sur des enfants par exemple, une lueur d’espoir. Reste à savoir qui entretiendra la flamme...

  • Les colons (4/5)
Un documentaire de Shimon Dotan.