/misc
Navigation

Êtes-vous sûr d'aimer les « vieux vins » ?

Coup d'oeil sur cet article

Beaucoup de gens croient à tort qu'une bouteille de vin plus âgée sera nécessairement meilleure qu'une autre d'un millésime plus récent.

Un cru ayant plusieurs années derrière la cravate d'un grand terroir, d'un bon producteur, d'un généreux millésime et qui a été conservé dans un endroit propice au bon vieillissement pourra assurément vous offrir plaisir et émotion en dégustation. Encore faut-il réunir presque tous ces éléments favorables pour ne pas être déçu après ces années d'attente!

Il faut savoir que bien peu de cuvées sont aptes à demeurer dans votre réserve pendant 10, 15 ou 20 ans et être en bonne forme à leur ouverture.

Soyez sûrs que les conditions de conservation sont respectées avant d'oublier quelques quilles pour une aussi longue période de temps. Noirceur, fraîcheur, humidité, pas de vibrations: vos bouteilles veulent la sainte paix!

Y goûter au préalable

Le plus important avant de laisser vos fioles de vin aux oubliettes pendant une ou deux décennies, ou même un quart de siècle, c'est d'avoir déjà goûté de vieux flacons, les amis! Car sachez qu'un «vieux vin» ne plaira assurément pas à tout le monde. Quand je travaillais encore comme sommelier en restauration, je me faisais un devoir de mettre en garde un client qui commandait un vieux millésime.

Je tenais à lui faire profiter d'un produit que ses invités et lui aimeraient, et aussi pour ne pas me faire retourner un Bordeaux de 700-800 $ aux effluves de cuir, de feuilles mortes, de tabac à pipe, de fruits secs et de cassonade. Croyez-moi, ça ne charme pas tous les palais ce genre de vin rouge aux notes secondaires et tertiaires.

Un Brane-Cantenac de la monumentale cueillette 1961 en appellation Margaux n'aura assurément plus le fruité, la fougue, la gourmandise et la matière tannique aussi dense que le même produit du même Château de la cueillette 2010 ou 2011.

Je le répète, la meilleure façon de savoir si un vin évolué ayant un certain âge est votre «tasse de thé», c'est tout simplement d'en goûter un ou deux.

Quelques conseils

Mes conseils de service pour ce type de vin sont les suivants. Ne les servez pas trop frais, visez autour de 17 degrés Celsius. Minimisez le contact avec l'air et ne faites pas l'erreur de verser un Pinot Noir bourguignon, un Châteauneuf-du-Pape ou un Bordeaux rouge de plusieurs années dans une carafe.

Utilisez un tire-bouchon avec une vrille un peu plus large, car le liège d'une cuvée plus ancienne est souvent endommagé et il pourra s'effriter à l'ouverture de celles-ci. Buvez la bouteille dans la même journée, car le lendemain il aura tourné au vinaigre.

Vin de la semaine

Accompagne bien une assiette de souvlaki avec des pommes de terre frites ou un riz citronné.

Après l'avoir goûté, vous aurez peine à croire que ce vin rouge du Sud de la France ne coûte même pas 12,50 $. C'est hyper fruité, frais, simple, mais d'une efficacité exemplaire. Le vin à petit prix idéal à servir pour les réceptions avec de nombreux convives. Aucun produit de la gamme signé de la famille Miquel ne m'a jamais laissé sur ma «soif»!

  • Saint-Chinian 2014
  • Vieilles Vignes - Château Cazal Viel
  • Languedoc-Roussillon - France
  • Code: 202499
  • Prix: 12,45 $
  • Servir à 15-16 degrés Celsius.