/news/currentevents
Navigation

Incendie à la White Birch : une enquête est en cours

Le feu s’est déclaré dimanche en soirée.
Photo Agence QMI, Steve Poulin Le feu s’est déclaré dimanche en soirée.

Coup d'oeil sur cet article

Des techniciens en recherches et causes du Service de prévention des incendies de Québec (SPIQ) s’affairent à l’usine de papier White Birch, afin de déterminer les causes exactes de l’incendie survenu dimanche soir.

Ce n’est pas le premier incendie qui éclate dans l’édifice commercial. Sur une période de six mois, de la fin de 2014 au début de 2015, pas moins de cinq incendies ont éclaté à cet endroit.

L’usine avait connu un répit en 2016, alors qu’aucun feu n’était survenu.

«Ce qu’il faut comprendre, c’est que c’est un édifice industriel. Il y a plein de machinerie là-dedans, comme l’incinérateur ou la récupération de papier», explique France Voiselle, porte-parole du SPIQ.

«Avec de l’équipement comme ça, oui, ça arrive les incendies, malheureusement», poursuit-elle.

Selon la porte-parole, l’incendie n’est pas criminel, mais une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l’incendie.

Lors des derniers événements, entre 2014 et 2015, les flammes avaient pris naissance sur le site du débarcadère et de la grosse cheminée. Dimanche soir, c’est dans la machinerie que le feu s’est déclaré.