/news/provincial
Navigation

Projet pilote pour la cuisine de rue : une quinzaine de restaurateurs lèvent la main

Projet pilote pour la cuisine de rue : une quinzaine de restaurateurs lèvent la main
PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

Une quinzaine de restaurateurs ont répondu à l’appel d’intérêt de la Ville de Québec pour le projet pilote de camions-restaurants qui débutera le 15 juin. La Promenade Samuel-De Champlain ne fait toutefois pas partie de la liste des 11 sites privilégiés.

Les parfums de bouffe de rue devraient se répandront dans des secteurs qui n’avaient pas encore été évoqués par l’administration Labeaume alors que d’autres sites qui semblaient acquis comme la Promenade Samuel-De Champlain, le Parc de la Chute-Montmorency et le Domaine de Maizerets ont finalement été exclus.

La Ville n’est pas propriétaire de ces trois sites qui avaient été pressentis. Jointe par Le Journal, la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) nous a expliqué qu’elle donne l’exclusivité sur ses propriétés aux concessionnaires qu’elle embauche déjà, notamment au quai des Cageux (Le Panache).

Un appel d’offres est en cours pour la prochaine saison estivale. Cependant, les camions de rue sont déjà autorisés «dans un cadre événementiel». Nul besoin d’en ajouter à l’année, nous a-t-on fait comprendre,

Quant à la Société des établissements de plein air du Québec, qui gère le Parc de la Chute-Montmorency, on ne sent aucun appétit pour la cuisine de rue. La Sépaq se dit satisfaite, pour l’instant, des concessions existantes.

Centre-ville, Beauport, Sainte-Foy

Ainsi donc, les camions pourront vendre leurs produits au Parc Victoria (secteur Simon-Napoléon-Parent), au Parc de l’Anse-à-Cartier dans Limoilou, au Parc des Saules (Stationnement de la Maison O’Neill), au Parc John-Munn près du Palais de justice, au Parc Girardin à Beauport et au Parc Étienne-Parent (Piscine de Giffard) près de l’avenue Saint-David.

À cela s’ajoutent des lieux qui avaient déjà été recommandés à la Ville par le comité consultatif sur la cuisine de rue: la Base de plein air de Sainte-Foy, le Parc Notre-Dame-de-la-Garde, le Parc de la Plage-Jacques-Cartier, le secteur de la piscine Saint-Roch et le secteur de l’étang de la Côte à Beauport.

Autres sites envisagés

«D’autres sites pourraient s’ajouter au courant de l’été. Chaque semaine, chacun des camions-restaurants se verra attribuer un site. L’octroi des sites et l’ordre d’attribution se feront en début de saison selon un tirage au sort», a précisé la Ville hier dans un communiqué.

Projet pilote de cuisine de rue

  • Du 15 juin au 31 octobre 2017 et du 1er avril au 31 octobre 2018
  • 15 permis seront délivrés pour des camions-restaurants
  • 3 permis seront délivrés pour des «vélos-cuisine»
  • 50 $ exigés pour chaque dossier de candidature
  • Seuls les restaurants qui ont pignon sur rue à Québec sont admissibles
  • La période de mise en candidature se déroulera du 3 au 18 avril
  • Le nom des restaurateurs choisis sera dévoilé le 26 avril
  • Leur permis coûtera 500 $ en 2017 et 750 $ en 2018