/sports/hockey
Navigation

Un rêve devenu réalité pour Vigneault

Samuel Vigneault
Photo courtoisie Samuel Vigneault

Coup d'oeil sur cet article

Samuel Vigneault vient de vivre la semaine la plus folle de sa vie. Lors des sept derniers jours, il a encaissé l’élimination de son équipe dans la NCAA, signé son premier contrat professionnel avec les Blue Jackets de Columbus et disputé deux matchs dans la Ligue américaine.

«Ç’a été une semaine un peu folle», a affirmé Vigneault lorsqu’interrogé par Le Journal de Montréal lundi.

Après la fin de saison de son équipe, les Golden Knights de l’Université Clarkson, Vigneault a reçu des offres de cinq formations de la LNH.

Cette liste a été réduite à trois avant que le centre, qui a amassé 36 points en 39 rencontres cette année, prenne sa décision.

«Avant le début de la présente campagne, j’avais pris part au camp de développement des Blue Jackets et j’avais bien aimé l’organisation, a expliqué l’athlète originaire de Baie-Comeau. Ils se sont tenus informés durant les derniers mois.

«J’ai même rencontré le directeur-général Jarmo Kekalainen et l’entraîneur-chef John Tortorella. Pour moi, c’était le meilleur fit, car c’est à cet endroit qu’il y avait des besoins à ma position.»

Pour les intéressés, le Canadien avait pris des informations au sujet l’attaquant de 6 pieds 5 pouces et 203 lb, mais Marc Bergevin n’a pas été plus loin dans ses démarches.

Sous le choc

Vigneault se souviendra longtemps de sa journée du 15 mars 2017.

Pendant qu’il était à l’université, son agent Philippe Lecavalier s’occupait de ses négociations avec les Jackets.

«J’ai signé mon contrat vers 21 h, a indiqué l’ancien choix des Cataractes de Shawinigan en 2012. J’étais avec quelques coéquipiers, mais je n’ai pas eu de réaction.

«Par contre, je me suis remémoré le parcours que j’avais effectué pour me rendre à ce moment.»

Il est arrivé dans les installations des Monsters de Cleveland, club-école de Columbus, vendredi dernier.

Après la session matinale, il a appris qu’il faisait partie de la formation de la Ligue américaine pour la rencontre en soirée.

«J’étais un peu surpris et un peu nerveux en même temps, a-t-il ajouté. J’ai joué deux matchs en fin de semaine et ça s’est bien déroulé alors que j’ai obtenu quelques chances de marquer.»