/news/currentevents
Navigation

Un voleur de morphine choisit mal son moment

Un policier en congé se trouvait dans la pharmacie

Alain Côté, Policier
Photo courtoisie, Sylvain Mayer Alain Côté, Policier

Coup d'oeil sur cet article

SHAWINIGAN | Un homme qui tentait de voler de la morphine dans une pharmacie avec un couteau a eu une bien mauvaise surprise alors qu’un policier en congé se trouvait dans le commerce.

Le policier Alain Côté, qui compte une vingtaine d’années d’ancienneté à la SQ, faisait tranquillement ses emplettes lundi matin avec sa conjointe dans une pharmacie de Shawinigan.

Vers 10 h 25, il a vu des employés tenter d’éloigner les clients en leur disant qu’il y avait un voleur dans le commerce.

Plutôt que fuir comme les autres clients, il s’est plutôt approché et est arrivé face à face avec Kevin Baril, un homme de 32 ans.

«À son regard, il a compris que c’était lui le suspect. Il l’a donc maîtrisé. Il ignorait cependant que l’homme avait un couteau. Il l’a vu seulement lorsque l’arme est tombée par terre», a dit la sergente Annie Thibodeau, de la SQ.

L’intervention du policier a été saluée par les employés de la pharmacie, soulagés, qui l’ont chaleureusement remercié pour son geste.

À son arrivée dans le commerce, le suspect s’est présenté au comptoir des ordonnances en demandant à la commis de lui fournir des narcotiques, notamment de la morphine.

Le suspect a été interrogé par les policiers lundi après-midi. Kevin Baril a été accusé de vol qualifié. Il reviendra en cour demain.

Sauvé avec un bonbon

C’est la deuxième fois en deux mois que le policier Alain Côté fait les manchettes après être intervenu dans une situation dramatique.

Le 7 janvier, le policier originaire de Saint-Tite a peut-être sauvé la vie d’un motoneigiste. Pendant qu’il patrouillait dans le secteur de Saint-Gabriel-de-Brandon, accompagné d’un collègue, Alain Côté a aperçu les signaux de détresse que lui adressait une dame. Arrivé à sa hauteur, elle lui a demandé d’aider son mari, un homme diabétique, qui était faible et en pleine crise d’hypoglycémie.

Le vétéran policier a alors eu le réflexe de lui donner un bonbon qui se trouvait dans sa poche. Après avoir attendu quelques minutes avec le couple le temps que l’homme reprenne des forces, Alain Côté a quitté les lieux et poursuivi sa route.