/news/health
Navigation

Alex Harvey veut promouvoir le ski de fond chez les jeunes

Il compte s’allier avec Pierre Lavoie

Alex Harvey ( à droite ) était de passage au Salon de la course à pied et du triathlon, dimanche.
photo annie t. roussel Alex Harvey ( à droite ) était de passage au Salon de la course à pied et du triathlon, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Le fondeur et champion du monde Alex Harvey compte s’allier avec Pierre Lavoie pour promouvoir le ski de fond chez les jeunes.
 
L’idée a émergé il y a quelques jours, lors d’un souper de financement pour le club de ski de fond Rouge et Or, en compagnie de Pierre Lavoie.
 
Interrogé au 3e Salon de la course à pied et du triathlon au PEPS de l’Université Laval dimanche, l’athlète a affirmé travailler activement sur ce projet, en partenariat avec le Grand défi Pierre Lavoie.
 
«Plusieurs centaines de paires de skis ont été achetées. Mon rôle sera plus à titre de porte-parole» a mentionné le fondeur, en précisant que le projet en était encore à l’étape embryonnaire. «Il n’y a rien de ficeler encore, mais on est en train d’en parler», a-t-il ajouté, précisant que le «ski de fond est une des meilleures façons de faire bouger les jeunes».
 
Son objectif: promouvoir l’activité physique chez les jeunes. «Je veux donner le goût aux jeunes de recommencer à bouger, de ne pas rester assis sur leur divan devant une console vidéo», a-t-il affirmé.
 
Course à pied

Alex Harvey a par ailleurs admis qu’il pratique régulièrement la course à pied lors de ses entrainements. «On en fait beaucoup pour l’entrainement, sur l’asphalte, mais en trail aussi», a-t-il affirmé.
 
Trucs, astuces et conférences

Au total, 5000 personnes ont visité le salon, aménagé à l’Université Laval pour la première fois cette année.
 
À l’aube de la saison des marathons, des spécialistes du monde de la course à pied, kinésiologues, chiropraticiens, commerçants et fournisseurs étaient présents pour donner des trucs et astuces aux coureurs.
 
Des conférenciers tels Blaise Dubois, reconnu internationalement pour la prévention des blessures et Patrick Charlebois, qui a réalisé sept marathons sur sept continents en sept jours ont entre autres pris la parole.