/entertainment/tv
Navigation

Victor Lessard reprend du service

La 2e saison de la série sera inspirée du roman Violence à l’origine

ART-SÉRIE VICTOR LESSARD
Photo courtoisie La suite de Victor Lessard continuera d’explorer­­ la relation entre le héros détective (Patrice Robitaille) et Jacinthe Taillon (Julie Le Breton). «On aborde la saison 2 avec la même combativité», déclare l’auteur­­ Martin Michaud.

Coup d'oeil sur cet article

Victor Lessard continuera de mener l’enquête au Club illico. La deuxième saison du thriller policier mettant en vedette Patrice Robitaille et Julie Le Breton sera inspirée du roman Violence à l’origine, nous confirme son auteur, Martin Michaud.

Succès populaire instantané avec plus d’un million de visionnements deux semaines après sa mise en ligne en mars dernier, la première saison de Victor Lessard a également ravi la critique à coups de rebondissements d’une redoutable efficacité.

Dans cette suite confirmée, le ténébreux sergent-détective devra élucider une nouvelle série de meurtres aux ramifications sans fin après avoir hérité du dossier du meurtre d’un policier haut gradé dont la tête a été retrouvée dans un conteneur à déchets...

En d’autres mots, préparez-vous à d’autres scènes de meurtre à haute intensité parfois difficiles à regarder, comme celles qui ont ponctué les 10 premiers épisodes présentés plus tôt ce printemps.

«Je n’utilise jamais la violence comme un artifice, précise Martin Michaud au Journal. La violence n’est jamais le propos; c’est toujours la conséquence des actes des protagonistes. Oui, on peut s’attendre à voir des scènes un peu glauques et violentes, mais c’est très humain et très lumineux à d’autres moments.»

Même équipe

L’équipe derrière l’adaptation télévisuelle de Violence à l’origine sera essentiellement la même que celle qui a porté Je me souviens à l’écran. Le réalisateur Patrice Sauvé (La vie la vie) sera de retour derrière l’objectif et Frédéric Ouellet (Les rescapés, Grande Ourse) secondera Martin Michaud­­ aux textes. Le script-édition sera assuré par Myrianne Pavlovic et Mario Clément agira à titre de producteur pour Pixcom.

En plus d’explorer plus à fond la relation­­ entre Victor Lessard et Jacinthe­­ Taillon, cette suite nous permettra de mieux connaître le personnage de Maurice Tanguay, le commandant du poste 25 – et patron de Nadja Fernandez (Sarah Dagenais Hakim), la copine de Lessard – campé par Paul Doucet. Selon Martin Michaud, ce dernier devrait polariser le public.

«Je crois qu’avec la première saison, on a proposé quelque chose de différent, dit l’auteur. Aujourd’hui, on se dit qu’il faut être à la hauteur. Le défi, c’est de faire encore mieux.»

Une évidence

Quatrième tome des aventures de Victor Lessard, Violence à l’origine est paru en 2014 aux éditions Goélette. Martin Michaud a commencé à plancher sur l’écriture des nouveaux épisodes en décembre. Les tournages devraient reprendre cet automne.

Chez Vidéotron, on refuse de dévoiler quand cette suite atterrira sur Club illico. Une chose est sûre, la décision­­ d’officialiser le retour de Victor Lessard est apparue comme une évidence.

«Après la mise en ligne des premiers épisodes, on a tout de suite remarqué­­ que ça levait très fort», indique­­ Caroline Paquet, directrice principale et gestionnaire de l’exploitation des plateformes de contenu chez Vidéotron.