/opinion/columnists
Navigation

Les fiévreux...

Coup d'oeil sur cet article

Pourtant, depuis le début de cette série, le Canadien contrôle nettement mieux que les Rangers. Journalistes, analystes, commentateurs et partisans n’en finissent plus de virer le capot. Lorsque le Canadien gagne, on pense déjà aux Pingouins. Après une défaite, tout est remis en question. C’est ça, les folles séries. Des joueurs grimpent leur acharnement d’un cran, d’autres écrasent sous la pression. Absorbés par l’intensité, des arbitres oublient de siffler. Les coachs jouent dans les cerveaux. Ceux des rivaux et de leurs propres joueurs. Quand on est en avance, on voudrait que le match prenne fin tout de suite. En déficit, on souhaite que ça dure tant qu’on n’aura pas égalé. Dans les bars, on attend l’explosion, la félicité du but qui remettra le train sur les rails. Dans les dernières minutes, plus personne ne va pisser, les fumeurs ne sortent plus. Il y a de la tension dans les salons, les prières sont tricolores. Faut dire que les deux équipes sont bleu, blanc et rouge

À LA GRÂCE DE...

L’avantage de la glace est-il un facteur? Pensez aux matchs 1 et 3 qui ont été gagnés par les visiteurs. Lundqvist arrête des tirs sans le réaliser, Price aurait pu bloquer les deux rondelles qui ont donné la victoire aux Rangers, mardi. Weber a touché le poteau à 1:20 de la fin. Pendant plusieurs secondes, les deux équipes ont joué à six contre six sans que les officiels le réalisent. C’est l’euphorie. Et il y a aussi le facteur chance qui se promène d’une équipe à l’autre dans des fractions de pouce, de seconde. Des contrats, des renommées, des millions de dollars sont en jeu. Un seul tir même faible, mais bien placé, peut estourbir des centaines de milliers de personnes. C’est capotant, les séries. Même Bill, mon chat, a les deux yeux rivés sur la boîte à images et il a peur de ronronner trop vite. 

JEUDISMES

  • Je suis rendu à ma deuxième bouteille de Purrel. C’est vrai que ça doit tuer les microbes parce que ça goûte vraiment mauvais.
  • L’avocat arrêté saoul doit attendre un mois avant d’aller chercher sa toge à la fourrière.
  • Pacioretty a don’ ben de la misère avec la date du début des séries!
  • Quand ça va mal... Un concessionnaire d’Égypte vient de rappeler 200 000 chameaux.
  • Une vache sadomaso peut-elle donner de la crème fouettée?

À DEMAIN

Le Canadien en 6, mais faut pas qu’il perde. Ah bon!