/sports/hockey
Navigation

Les Marquis soulèvent la Coupe Vertdure

Alexandre Quesnel soulève la Coupe Vertdure. L’attaquant des Marquis de Jonquière a remporté le titre de joueur par excellence des séries éliminatoires dans la Ligue nord-américaine de hockey.
Photo Olivier Therriault Alexandre Quesnel soulève la Coupe Vertdure. L’attaquant des Marquis de Jonquière a remporté le titre de joueur par excellence des séries éliminatoires dans la Ligue nord-américaine de hockey.

Coup d'oeil sur cet article

THETFORD MINES | Après des dizaines d’années à diriger des formations aux quatre coins du Québec, Richard Martel peut enfin célébrer un parcours gagnant en séries éliminatoires. Ses Marquis de Jonquière lui ont offert un ultime gain en finale de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) en l’emportant 4-1 sur l’Assurancia, samedi soir, à Thetford Mines.

Les représentants du Saguenay complètent ainsi le balayage dans cette série. Ils inscriront leurs noms sur la Coupe Vertdure pour la troisième fois de l’histoire de la concession. Les Marquis avaient déjà gagné les championnats de 2013 et de 2014.

Alexandre Quesnel a provoqué l'hystérie dans le Centre Mario-Gosselin en déjouant le gardien Gabriel Girard d’un tir franc avec 17 minutes à disputer en troisième période pour briser l’égalité entre les deux équipes.

L’attaquant de Jonquière a remis cela en fin de rencontre en complétant la marque dans un filet désert. Ses 23 points (8-15) en 15 parties lui confèrent le titre de joueur par excellence du tournoi printanier dans la LNAH. Les autres buts des Marquis appartiennent à Hugo Charpentier et Juraj Kolnik.

Tout le mérite aux joueurs

Malgré 653 victoires (saison et séries) à son palmarès dans la LHJMQ, Martel n’a jamais conquis la Coupe du Président en 18 campagnes avec le Laser de Saint-Hyacinthe, les Foreurs de Val-d’Or, le Drakkar de Baie-Comeau et les Saguenéens de Chicoutimi. L’entraîneur-chef des Marquis soulève la Coupe Vertdure à sa première saison dans la LNAH.

«Je suis tellement content pour les gars. Ils sont extraordinaires», a déclaré Richard Martel quelques secondes avant de se faire asperger de Gatorade en plein centre de la patinoire.

«Ce sont avec les années qu’on s’aperçoit que le coach participe aux victoires avec ses joueurs, mais tout le mérite revient à eux. Il a fallu qu’on garde les gars concentrés jusqu’à la toute fin, mais nous avons réussi à gagner. Notre travail a été récompensé. Je suis bien content, vraiment content».

Dix avantages numériques ratés

L’Assurancia n’a lui qu’à blâmer pour cette quatrième défaite consécutive en finale. Thetford menait 1-0 en première période grâce au brio de Sébastien Courcelles en avantage numérique. Le hic est que les hommes de Bobby Baril ont raté 10 chances consécutives par la suite avec la présence d’un joueur des Marquis au banc des pénalités.

Incapable de mitrailler le gardien Cédrick Desjardins, le glas de l’Assurancia a sonné au troisième engagement après le but de Quesnel.