/opinion/blogs/columnists
Navigation

Nos auteurs

DM spindoctors-01DM spindoctors-01

Potins de Louis-Hébert!

Josée Verner
© Léopold Rousseau LE JOURNAL DE QUÉBEC

Coup d'oeil sur cet article

Mon premier texte à vie dans les pages du Journal s’intitulait La bataille de Chauveau. J’expliquais alors à quel point cette élection partielle revêtait une importance capitale pour la CAQ.

On se souvient évidemment que l’aventure avait tourné au cauchemar avec la défaite cuisante de la candidate parachutée Jocelyne Cazin.

La partielle qui se tiendra dans le comté laissé vacant par Sam Hamad sera encore plus importante. Particulièrement pour la CAQ et le PLQ. Cette fois, ce sera la bataille de Louis-Hébert.

À un peu plus d’un an des prochaines élections générales, les deux partis voudront envoyer un signal positif clair. Ou éviter d’envoyer un message négatif, c’est selon!

Les candidats

Les partis sont donc à la recherche du candidat ou de la candidate qui pourra faire pencher la balance.

Et conséquemment, la machine à rumeurs se met en branle.

Vous aimez les potins? Alors, allons-y!


Claude Rousseau

Comme à chaque fois qu’un problème surgit à Québec, le nom de l’homme d’affaires Claude Rousseau fait surface.

Ce dernier aurait effectivement été approché par la CAQ, mais selon mes sources, il aurait plutôt signifié son intérêt à se présenter pour l’élection générale de 2018. Il passerait son tour pour l’élection partielle. Des mauvaises langues chuchotent que monsieur Rousseau lui-même ferait circuler son nom, question de prendre la température de l’eau. Tiens, tiens...

Mario Girard

Le PDG du Port de Québec aurait également été sondé par le parti de François Legault. Cependant, il souhaiterait mener à terme ses nombreux projets entrepris au port. Thanks, but no thanks, comme disent les Anglais!

Josée Turmel

L’ancienne journaliste de TQS et actuelle animatrice à V a eu l’opportunité de prendre un café avec un organisateur caquiste. Un genre de « pis, toi, la politique, as-tu déjà pensé à ça? »

Flattée, madame Turmel a poliment fermé la porte. Mais pas à double tour. Mon petit doigt me dit que la petite graine semée pourrait un jour germer. Il ne faut jamais dire « fontaine, je ne boirai pas de ton eau », dit-on.


Josée Verner

Là, ce n’est pas une rumeur, mais bien moi choix personnel. La CAQ frapperait un gigantesque coup de circuit si elle parvenait à convaincre l’ancienne ministre conservatrice à se lancer en politique provinciale.

Maintenant sénatrice indépendante, il y a fort à parier que madame Verner n’oserait pas revenir en politique active, surtout après avoir remporté un long combat contre le cancer.

Mais les caquistes seraient fous de ne pas au moins tenter le coup.


Monsieur X

Mes sources me disent également que la CAQ a identifié un « prospect » de qualité au sein même du comté. Un homme d’affaires établi, dynamique, me dit-on. Seul hic. Il n’est absolument pas connu du grand public. Les stratèges de François Legault se posent LA question. Comment cette personne performerait-elle? Est-ce qu’elle passerait le test des « méchantes » radios de Québec?


PLQ et Paul Shoiry

Le nom du conseiller municipal a circulé au cours des derniers jours comme candidat potentiel du PLQ.

Son départ de Démocratie Québec, le parti en lambeaux d’Anne Guérette, a eu pour effet d’éveiller les soupçons. Mais une source libérale m’a dit ceci: « Le comté de Louis-Hébert a un fort potentiel d’attraction pour des bons candidats ». Lire ici entre les lignes: « On peut faire fichtrement mieux que Paul Shoiry, sérieux... »

Vrai que le monsieur n’est pas très dynamique et ne représenterait pas exactement un vent de fraîcheur...

 

***AJOUTS***

Anne Marcotte

Quelques personnes m'ont parlé d'Anne Marcotte au cours des dernières heures. Cette dynamique femme d'affaires, notamment connue pour l'animation de l'émission VoirGRAND.TV sur MaTV, serait une prise intéressante pour le PLQ. Symbole de réussite, elle cadrerait parfaitement avec le changement de garde que Phillipe Couillard souhaite opérer au sein de son parti. Ayant côtoyé madame Marcotte quelque peu, j'aurais tout de même hâte de voir comment elle composerait avec la discipline de parti...

Myriam Taschereau

Ancienne conseillère aux communications de Stephen Harper, elle avait subi la défaite contre la bloquiste Christiane Gagnon lors de l'élection de 2008. La descendante de du premier ministre du Québec Louis-Alexandre Taschereau avait par la suite laisser entendre qu'elle songeait à se présenter pour succéder à Mario Dumont à la tête de l'ADQ, ce à quoi elle avait finalement renoncé. Peu connu du public, elle aurait l'avantage de permettre aux libéraux de jouer dans les vieilles talles adéquistes plutôt favorables à la CAQ.

 

La bataille due Louis-Hébert sera passionnante!

Vous avez des informations à me transmettre? Écrivez-moi à jonathan.trudeau@quebecormedia.com