/news/provincial
Navigation

La programmation estivale du Quai Paquet sera diversifiée cet été

Le maire Gilles Lehouillier a encensé le Quai Paquet, rapidement devenu un lieu de rassemblement pour les Lévisiens.
Photo Stevens LeBlanc Le maire Gilles Lehouillier a encensé le Quai Paquet, rapidement devenu un lieu de rassemblement pour les Lévisiens.

Coup d'oeil sur cet article

Spectacles son et lumière, Festibière, Grands Feux et camions de cuisine de rue. La programmation estivale au Quai Paquet, à Lévis, sera «haute en couleur», promet Gilles Lehouillier.

«C’est devenu un lieu identitaire et de rassemblement», s’est félicité le maire de Lévis, jeudi, en point de presse.

Du 25 juin au 1er octobre, une présentation son et lumière de la fontaine sera visible à deux reprises, chaque soir, au coucher du soleil, puis tard en soirée. Les 23 et 24 juin, un spectacle son et lumière de la fontaine – avec lasers intégrés – aura lieu entre 17 h et 21 h. Le maire Lehouillier dit miser sur la «complémentarité» entre ces spectacles familiaux et les célébrations de la Saint-Jean sur la Rive-Nord.

Le Festibière de Lévis est prévu pour les 30 juin, 1er et 2 juillet. Un des voiliers du Rendez-vous naval 2017, qui se déroulera du 18 au 23 juillet, accostera au Quai Paquet et pourra être visité par la population.

Autres festivités

Le spectacle gratuit de la relève musicale se déroulera du 27 au 29 juillet, tandis qu’on pourra voir les Grands Feux Loto-Québec à six reprises, du 2 au 23 août.

Une Biblio mobile sera mise en place du 4 au 8 août. Et, comme annoncés auparavant, trois camions de cuisine de rue se relayeront à deux emplacements du site, entre le 15 juin et le 4 octobre. Aussi, le premier navire de croisière de calibre international – le Saga Sapphire – accostera le 1er octobre à Lévis.

Travaux en cours

Conscient malgré tout de l’importance de «préserver la quiétude des lieux et des riverains», le maire a assuré qu’il n’y aura pas d’activités chaque fin de semaine. Des travaux sont en cours au Quai Paquet pour construire un pavillon de service temporaire. À cause de ces travaux, Lévis proposera bientôt «une alternative à l’automobile» pour se rendre sur les lieux.

Le chantier sera par ailleurs interrompu entre le 15 juillet et le 6 août pour minimiser les impacts sur les festivités.