/news/green
Navigation

Vers un été «très normal» à Québec

Vers un été «très normal» à Québec
PHOTO DIDIER DEBUSSCHERE

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir fracassé un record de chaleur, Québec peut enfin tourner la page sur un début de printemps exécrable. Même si le pire est derrière nous, l’été sera décevant, selon les experts.

Ce fut bref, mais ce fut un record de chaleur jeudi à Québec. Les 30 °C sont venus battre le vieux record de 29,8 °C atteints à pareille date en 1989. Avec l’humidité, le mercure a même grimpé jusqu’à 34 °C en après-midi.

«Ce sont des températures tropicales que nous voyons seulement durant les très chaudes journées d’été», a souligné le gourou de la météo, David Philips, d’Environnement Canada, impressionné par ce phénomène météorologique soudain.

Un court extrait

Il s’agissait toutefois d’un court extrait de ce qui nous attendra aux mois de juillet et août, précise-t-il, indiquant qu’il était encore trop tôt pour sortir l’air conditionné et ranger les petits manteaux de printemps.

«Les températures normales sont d’environ 18 °C», a rappelé M. Philips. Cependant, sur son radar, il y a du soleil et des conditions beaucoup plus clémentes que celles observées lors des 45 derniers jours. D’ailleurs, ce sont ces températures de saison qui nous attendent durant ce long week-end de la fête des Patriotes.

Même constat de la part du météorologue Gilbert Fillion. Il assure que les conditions misérables qui nous suivent depuis le mois de novembre sont derrière nous et que l’été s’installe tranquillement.

«La deuxième quinzaine de mai devait rapidement déclencher pour de bon notre printemps, suivi de l’été. Et, ça semble se confirmer! Ça va nous amener dans la prochaine saison», a-t-il confirmé au Journal. «Enfin! Ç’a été très long, mais nous y sommes.»

L’hiver a été dur, c’est vrai. Et, ceux qui espéraient un été exceptionnel, chaud et toujours ensoleillé seront déçus. Les prochains mois présenteront des conditions météorologiques «très» normales.

Comme à l’habitude, le Québec vivra quelques vagues de chaleur cet été. Mais, ces chaleurs n’auront rien d’étonnant. Les prévisions à long terme indiquent qu’il s’agira d’un été standard avec des températures qui oscilleront entre 22 °C et 25 °C.

Certes, il y aura du soleil, mais également des précipitations. «Ce n’est pas extraordinaire», admet-il.

Jusqu’en octobre

Par contre, selon M. Fillion, ces températures estivales se prolongeront encore jusqu’au début du mois d’octobre, une tendance qui a fait son apparition au début des années 2000. «Ça va s’étirer et c’est une tendance naturelle», se réjouit M. Fillion.