/finance/business
Navigation

Les profits plafonnent chez Hydro-Québec

Les profits plafonnent chez Hydro-Québec
PHOTO AGENCE QMI, JOËL LEMAY

Coup d'oeil sur cet article

Malgré un volume record d’exportations d’électricité, Hydro-Québec a vu ses profits légèrement baisser au premier trimestre de 2017, à 1,543 milliard $.

Lors de la même période l’an dernier, Hydro-Québec avait rapporté des profits plus élevés, soit 1,584 milliard $.

En 2015, en raison d’un hiver très froid, les profits nets d’Hydro-Québec avait explosé à 1,790 milliard $ au premier trimestre.

Au cours des trois premiers mois de 2017, Hydro-Québec dit avoir transigé un volume record (10,1 térawattheures) d’électricité sur les marchés hors Québec.

«Les équipements de production et de transport ont continué d’être au rendez-vous», a indiqué la vice-présidente exécutive et chef de la direction financière d’Hydro-Québec, Lise Croteau.

Hydro-Québec dit avoir franchi le cap des 10 TWh d’exportations d’électricité pour la première fois de son histoire lors d’un trimestre, en hausse de 25 % par rapport à la même période l’an dernier.

Or, les exportations d’électricité ont rapporté 100 millions $ de moins que l’an dernier en raison de la baisse des prix observée sur les marchés de l’énergie nord-américain cet hiver.

Hydro-Québec dit avoir touché un prix moyen de 4,7 cents par kilowattheure exporté au premier trimestre de 2017, soit beaucoup moins que les 7 cents obtenus au même trimestre en 2016.

Chemin faisant, les revenus de la société d’État ont totalisé 4,257 milliards $, en baisse de 45 millions $ par rapport à l’an dernier.

Plus de ventes au Québec

La ventes d’électricité au Québec ont rapporté 25 millions $ de plus que l’an dernier (3,672 milliards $) en raison de température plus froide en mars.

Les charges totales lors du premier trimestre de 2017 ont atteint 2,097 milliards $, en hausse de 32 millions $ sur un an.

Des charges d’amortissement plus élevées (16 M$) et de redevances hydrauliques en hausse (11 M$) expliquent en partie cette augmentation.

En contrepartie, les frais financiers ont diminué de 36 millions $.

Par ailleurs, Hydro-Québec dit avoir investi 652 millions $ dans des propriétés, des usines et autres biens incorporels au cours des trois premiers mois de 2017.

Des investissements ont eu lieu pour la poursuite de la construction du complexe La Romaine, sur la Côte-Nord, et son raccordement au réseau de transport.