/opinion/blogs/columnists
Navigation

Trudeau, tueur en série ?

Trudeau, tueur en série ?
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Dans le Journal de ce matin, je vous parle de ces blagues de mauvais goût de Guy A. Lepage lors du spectacle Bonne fête Montréal.

Extrait.

"Dénonçant le fait que l'aéroport Dorval porte le nom de Pierre Elliott Trudeau (qui a exproprié des agriculteurs pour construire Mirabel), il a affirmé que c'était comme si un CPE s'appelait Centre Guy Turcotte, comme si un centre pour femmes battues s'appelait Karla Homolka ou comme si une boucherie dans le Chinatown s'appelait Luka Rocco Magnotta"

Oui, le pape du Plateau a bel et bien comparé l'ancien premier ministre à un meurtrier qui a tué ses deux enfants à coups de couteau, à une femme qui a kidnappé, violé et assassiné plusieurs femmes, dont sa propre soeur et à un psychopathe qui a découpé sa victime en morceau.

Plusieurs lecteurs, qui ont assisté au spectacle, m'ont écrit pour me dire qu'ils avaient eux aussi été outrés par ces blagues.

Une lectrice m'a fait part des commentaires suivant, très pertinents...

"Si des anglophones avaient parlé de l'un de nos PM de cette manière, on aurait droit à une motion unanime à l'assemblée nationale."

En effet. Imaginez si Martin Patriquin ou Andrew Potter avaient écrit dans le Maclean's une comparaison entre Parizeau et un tueur en série, ou entre Lévesque et un violeur, la province au complet aurait été collée au plafond. Ou si Don Cherry avait comparé Lévesque à un psychopathe ?

Un autre lecteur m'écrit: "Je suis scandalisé des blagues de GA sur l'aéroport. On a beau ne pas avoir aimé le personnage, ça dépasse les bornes."

Et un autre : "Imaginez-vous quand le Canada anglais va prendre connaissance de cette histoire. On va tous être mis dans le même panier."

Sans commentaire.