/travel/destinations
Navigation

Balade en famille dans l’Ouest du Canada

Coup d'oeil sur cet article

Voyager en famille, c’est découvrir une foule d’endroits exceptionnels et emmagasiner des souvenirs qui le sont tout autant. On se prépare pour un séjour inoubliable dans l’Ouest et sur la route des Rocheuses canadiennes.

La planification et l’organisation sont ­indispensables pour assurer la réussite d’un voyage – surtout en famille – dans l’Ouest du ­Canada. Une fois l’itinéraire planifié, on met les enfants à contribution pour faire des ­recherches sur le Net à propos des attraits ­touristiques qui tiennent compte des intérêts de tous. Ils notent les tarifications, les heures d’ouverture, etc. Et ils planifient des ­incontournables, dont beaucoup de plein air!

Des activités amusantes

L’Ouest canadien offre du divertissement pour tous les âges. On s’immobilise sur les ­magnifiques routes et on prend l’air en ­admirant les fabuleux paysages. On prévoit le plus de temps possible puisqu’on fait des ­découvertes inattendues sur la route.

L’art des inuksuit

Partout dans l’Ouest canadien, on visite des sites et on croise des inuksuit improvisés. Les enfants en conçoivent à la hauteur de leurs ­talents.

Le plein de fruits frais

Les vergers de la vallée de l’Okanagan regorgent de véritables délices. On y cueille des pêches, prunes, poires, mûres, abricots, raisins et autres selon le moment de la saison. On ­trouve facilement des plans détaillés pour faire de l’autocueillette ou s’en procurer.

D’un pique-nique à l’autre

Les parcs canadiens disposent de tables pour faire des pique-niques et de structures pour amuser les enfants. On apprécie le confort des chaises Adirondack rouges sur les parcours.

Plein la vue

Se déplacer à dos de cheval dans les vallées entourées d’immenses montagnes ou faire du rafting sur les eaux émeraude en savourant le magnifique paysage, c’est un dépaysement qu’on ne vit que dans l’Ouest. Tout comme ­faire des randonnées en forêt au milieu des arbres géants. En soirée, si on loge sur un vaste terrain, on fait un feu de camp dans un endroit sécuritaire et on savoure des guimauves en ­famille.

Jouer dans l’eau

Les sources thermales des Rocheuses ­canadiennes de Banff, Radium et Miette ont leur charme (environ 25 $ pour 2 adultes et 2 enfants). Sur le glacier Athabasca, on apporte des bouteilles vides et on fait le plein d’eau des glaciers. Un must!

La nature sauvage

Sur la route ou en forêt et parfois même en ville, on croise des mouflons, chèvres de ­montagne, wapitis, ours noirs et grizzlis. On respecte une distance sécuritaire.

Le budget

 

On planifie rigoureusement les dépenses. Voici quelques ­informations pratiques pour ­faire des choix sensés.

Billet d’avion : On estime à environ 700 $ le coût du billet d’avion Montréal-Vancouver avec retour depuis Calgary. On diminue un peu le coût en faisant une ­escale. Certaines compagnies ­aériennes ajoutent des frais pour les bagages en soute. Des ­programmes de fidélité peuvent permettre de se procurer des billets à moindres coûts ou sans frais. On s’informe.

Voiture : On passe beaucoup de temps sur la route alors on ne néglige pas le confort et l’espace pour les bagages et aussi dans l’habitacle. On souscrit à une assurance si celle sur le véhicule au Québec n’offre pas la couverture.

Carburant : Le prix du litre de carburant varie considérablement qu’on soit en Colombie-­Britannique (Vancouver à 1,38 $) ou en Alberta (Calgary 1,04 $).

Hébergements : On compte de 125 à 150 $ par nuit en occupation quadruple.

Repas : Des chambres ­disposent d’une cuisinette alors on y prend le déjeuner et le ­souper. Pour les pique-niques, on apporte un sac réfrigérant dans lequel on glisse les essentiels et les collations achetés au ­supermarché. On limite ainsi les frais pour les repas et surtout les achats trop souvent dispendieux dans les endroits touristiques.

Parcs : L’accès aux parcs canadiens est gratuit cette année à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération.

Ouvrages : On prépare son voyage avec Voyager avec des ­enfants d’Ulysse. Lors du séjour, les enfants remplissent le Journal de mes vacances et y notent leurs souvenirs. Des ouvrages ­indispensables.