/weekend
Navigation

Le week-end culturel de Micheline Bernard

Le week-end culturel de Micheline Bernard
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Quel est votre récent coup de cœur littéraire?

Le week-end culturel de Micheline Bernard
Photo courtoisie

Le roman Le ciel de Sylvie Drapeau, qui est la suite de son premier livre, Le fleuve, que j’avais aussi beaucoup aimé. Dans Le ciel, il est plutôt question de la mère de l’auteure qui s’est sacrifiée pour sa famille. Sylvie Drapeau évoque également son adolescence et la période de sa vie où elle quitte le nid familial sur la Côte-Nord. C’est très beau et extrêmement touchant. Surtout, c’est très bien écrit. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce livre!

Quel est le film qui vous a interpellée?

Le week-end culturel de Micheline Bernard
Photo courtoisie

Le film C’est le cœur qui meurt en dernier avec Denise ­Filiatrault, Sophie Lorain et Gabriel Sabourin. Il s’agit d’une adaptation cinématographique d’un roman de ­Robert Lalonde. C’est un très beau film. De plus, ­Denise Filiatrault, que l’on voit maintenant très peu souvent au cinéma, est vraiment bonne. Par ailleurs, j’ai beaucoup ­aimé le film Réparer les vivants, qui ­raconte ­l’histoire d’une femme en attente d’une greffe. Bien qu’il s’agisse d’une production française, Anne Dorval et Monia ­Chokri figurent parmi la distribution. Elles sont toutes les deux ­magnifiques. Ce sont deux films où l’on met de l’avant l’être humain.

Quelle est la série télé que vous aimez suivre?

 

Le week-end culturel de Micheline Bernard
Photo courtoisie

J’adore la série SOS sages-femmes (Call the Midwife) de la BBC qui est aussi présentée en français sur Télé-Québec. L’histoire est campée à Londres à la fin des années 1950 et début 1960 dans un quartier ­défavorisé. Dans chaque épisode, qui s’apparente à un thriller, on suit des cas ­différents. En plus d’être une série très intéressante, elle est très bien écrite et les personnages sont très attachants. J’ai ­pratiquement toujours la larme à l’œil, tellement c’est touchant. Sinon, je regarde religieusement le documentaire Thalassa sur TV5. Il est si bien fouillé que l’on apprend toujours quelque chose. C’est aussi une série qui comble les amoureux de la nature.

Quelle est l’exposition à voir absolument?

Le week-end culturel de Micheline Bernard
Photo courtoisie

J’ai tellement aimé l’exposition de Marc Chagall au Musée­­ des beaux-arts de Montréal que je la recommande à tout le monde. C’est un incontournable! D’ailleurs, je vais y retourner pour la quatrième fois. L’endroit est si ­vaste que l’on peut facilement y passer une journée. J’ai découvert les vitraux de l’artiste qui sont remarquables. Quant à ses tableaux, ils sont ­habités par un aspect ­ludique. J’en suis ressortie chaque fois avec le sourire. On a jusqu’au 11 juin pour s’y rendre.

Quelle est la musique que vous prenez plaisir à écouter?

Le week-end culturel de Micheline Bernard
Photo AFP

Depuis un an, j’écoute pratiquement tous les jours Ben­jamin Biolay chante Trenet, c’est un très grand coup de cœur. Ça me met de bonne humeur et Trenet me rappelle Paris. Benjamin Biolay a une voix magnifique en plus d’être un musicien incroyable. Il chante à sa manière tout en respectant Trenet. C’est une musique qui fait du bien!

ON SUIT Micheline Bernard

♦ On la retrouve sur les planches du Théâtre du Rideau Vert dans la pièce Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu?, où elle partage la vedette avec Rémy Girard. La ­comédie, mise en scène par Denise Filiatrault, traite de certains préjugés à l’égard de différentes ­nationalités. La pièce est à l’affiche jusqu’au 10 juin.

♦ La pièce se transportera à Brossard en juillet, à Laval en août avant de partir en tournée à travers la ­province cet automne.

♦ Toujours au théâtre, la comédienne reprend son solo, Des promesses, des promesses, qui prendra l’affiche au Théâtre La Licorne en mars prochain.