/weekend
Navigation

Plongée dans les années 1990

Coup d'oeil sur cet article

De belles filles en maillot de bain rouge qui courent au ralenti sur la plage. C’est l’image que la plupart des gens conservent de la série télé culte Alerte à Malibu (Baywatch) qui a fait un carton au petit écran dans les années 1990 et qui a notamment permis à l’actrice Pamela Anderson d’obtenir son statut de sex-symbol. Plus de 15 ans après la fin de la série, la brigade de sauveteurs californiens reprend du service dans une comédie d’action qui réunit à l’écran Dwayne «The Rock» Johnson et Zac Efron.

Alerte à Malibu au grand écran? Cette idée, qui fait rêver Hollywood depuis la fin de la série télé, aura nécessité de longues années de développement avant de se concrétiser. Le problème? Trouver le bon ton. Comme les temps ont bien changé depuis que les 11 saisons et 243 épisodes de la série ont été diffusés sur les ondes de la chaîne NBC de 1989 à 2001, les créateurs du film devaient ­s’assurer que cet Alerte à Malibu version 2017 serait adapté aux goûts et aux ­réalités d’aujourd’hui.

«C’était le grand défi», admet le réalisateur du film, Seth Gordon (Méchants ­patrons, Vol d’identité), dans un entretien téléphonique accordé au Journal.

«Il fallait que le film conserve l’essence de ce qu’était la série, mais il fallait aussi qu’il y ait des éléments d’autodérision. Le premier scénario que j’ai lu quand je suis embarqué dans le projet il y a quelques années allait dans la bonne direction, mais il y avait encore du travail à faire. Je ­voulais qu’on prenne l’univers d’Alerte à Malibu et qu’on le rafraîchisse pour en faire quelque chose de nouveau.»

«J’ai des amis qui ont adapté au cinéma la série 21 Jump Street et j’ai trouvé qu’ils ont fait un bon boulot en restant ­fidèles à la série tout en s’en moquant un peu. Je trouvais que c’était un bon ­modèle pour ce qu’on voulait faire avec Alerte à Malibu

Âgé de 42 ans, Seth Gordon admet qu’il était «un peu jeune» quand la série Alerte à Malibu attirait plusieurs millions de ­téléspectateurs chaque semaine sur les ondes de NBC. C’est donc avec un regard neuf qu’il l’a adaptée au grand écran.

«Je ne regardais pas la série à l’époque, mais je savais ce que c’était et je savais que c’était un plaisir coupable pour ­beaucoup de gens dans les années avant l’arrivée d’internet», souligne-t-il.

«Comme beaucoup de gens, l’image que j’en avais, c’était des scènes au ralenti montrant des jolies filles en maillot de bain rouge qui couraient sur la plage, ­David Hasselhoff et Pamela Anderson. Une chose est sûre: Alerte à Malibu a ­occupé une place importante dans la ­culture pop des années 1990.»

Au-delà des clichés

Mélangeant comédie et action, le film Alerte à Malibu met en scène une ­brigade de sauveteurs qui découvre qu’un réseau criminel met en péril la ­sécurité sur leur plage. Seth Gordon a confié le rôle du sauveteur en chef au très musclé Dwayne «The Rock» Johnson et celui de la recrue rebelle au jeune Zac Efron.

«Je crois que Zac est très drôle, mais il est drôle d’une façon différente que Dwayne. Je trouvais donc qu’ils avaient le potentiel de former un duo amusant. La première fois que je les ai vus lire une scène ensemble, j’ai tout de suite senti que ça marcherait.»

Seth Gordon est conscient qu’il ne ­pouvait réaliser un Alerte à Malibu sans montrer de jolies filles en maillots de bain. Mais il a tenu à ce que les ­personnages féminins offrent davantage que simplement des corps bronzés et de jolies courbes.

«Le premier scénario que j’ai lu, les rôles féminins n’étaient pas très intéressants. Ils n’avaient pas assez de substance à mon goût. Ç’a donc été une de mes priorités de changer cela. J’ai commencé par ­modifier le personnage du ­méchant de l’histoire. Ça devait d’abord être un homme, mais j’ai ­décidé de confier le rôle à une femme, jouée par Priyanka ­Chopra (la star de Quantico). Je trouvais que ça ­pouvait faire une ­belle opposition entre elle et le personnage de Dwayne. Entre les deux, ça ­devenait plus un ­combat psychologique que ­physique.»

Et Pamela Anderson et ­David Hasselhoff dans tout cela? Seth Gordon s’est bien sûr assuré de leur garder une ­place dans son film.

«Il fallait trouver une façon pour qu’ils soient là, mais je ne voulais pas non plus qu’ils soient ­omniprésents. Sans ne rien révéler, j’ai voulu que ce soit plus une sorte de clin d’œil à leurs rôles dans la ­série originale.»


Alerte à Malibu prend l’affiche vendredi (le 26 mai).