/entertainment/radio
Navigation

Sondage Numéris: Gilles Parent croit que Nathalie Normandeau devrait acheter des fleurs à André Arthur

Gilles Parent
Photo courtoisie Gilles Parent

Coup d'oeil sur cet article

Gilles Parent a rendu en ondes son interprétation des sondages Numéris et a écorché au passage son ancienne collègue Nathalie Normandeau.

Il a entre autres salué les résultats d’André Arthur à sa nouvelle station, BLVD 102,1. «C’est un des faits saillants du sondage. BLVD passe devant la station WKND qui est là depuis plus longtemps», a-t-il affirmé.

Gilles Parent croit, «chiffres à l’appui», que 85 % de la hausse des cotes d’écoute de BLVD sont dus à la présence d’André Arthur dans la grille horaire. «Quand je dis 85 % de la hausse liée à M. Arthur, moi je pense que Nathalie Normandeau aujourd’hui devrait offrir beaucoup de fleurs à M. Arthur qui a une présence dans son émission, et devrait aller arroser les fleurs quatre fois par jour tellement c’est impressionnant», s’est exclamé l’animateur. André Arthur collabore justement à l’émission de Nathalie Normandeau.

Gilles Parent s’est aussi permis une critique à l’endroit de Daniel Caron, directeur de la programmation de BLVD 102,1. M. Caron avait déclaré au Journal qu’il était normal que l’émission de Stéphane Gasse prenne du temps à s’établir, ce qui est pour Gilles Parent une contradiction, puisque M. Arthur a su s’imposer rapidement. «Voyez-vous, c’est ça du tripotage et du niaisage liés aux cotes d’écoute», a déclaré l’animateur du FM 93.

Parent pense par ailleurs qu'Arthur se distingue de toute la compétition dans la case horaire du midi. «Le midi, il met dans sa petite poche Jeff Fillion, donc la guerre Arthur-Fillion, il y en a pas», a-t-il dit.

Concernant l’analyse du sondage par les autres stations, Gilles Parent n’a pas mâché ses mots: «Le FM93 est en première position hors de tout doute.» L’animateur a d’ailleurs affirmé que tous ceux qui ne donnent pas les chiffres concernant les 12 ans et plus «n’ont pas fait leur job» et donc «qu’ils cherchent ailleurs pour dire qu’ils sont bons».

Questionné par ses coanimateurs sur sa relation avec Olivier Primeau, Gilles Parent n’a pas vraiment voulu commenter. «Mais voyez-vous, c’est ça la radio, il y a des petites guerres entre animateurs. Ça se lance des flèches et tout ça», a-t-il conclu.

Pour sa part, Olivier Primeau n’a pas épargné l’animateur plus tôt aujourd’hui...