/travel/destinations
Navigation

Virée dans le Témiscouata

Camping Anse-à-William
Photo courtoisie, Mathieu Dupuis Camping Anse-à-William

Coup d'oeil sur cet article

Située au sud du Bas-Saint-Laurent, la région du Témiscouata est une région d’eau et de forêt. Sur son territoire de 4000 km2, boisé en ­majorité, on ­dénombre en effet plus de 900 lacs et rivières.

Ancré dans la région naturelle des monts Notre-Dame, le parc national du Lac-­Témiscouata demeure une destination de choix pour ceux qui veulent s’évader en pleine nature, au cœur de paysages vierges et authentiques. D’autant plus qu’il est ­bordé par le grand lac Témiscouata, le plus grand de toute la région.

Ce parc possède des écosystèmes uniques: des forêts plus que centenaires, de vieilles érablières, des sapinières à ­bouleau jaune... Il abrite aussi une ­importante aire de cerfs de Virginie et près de 150 espèces d’oiseaux le fréquentent, dont le pygargue à tête blanche, qui est ­devenu son emblème.

Atelier de taille de pierres
Photo courtoisie
Atelier de taille de pierres

Mais ce qui caractérise particulièrement ce territoire, c’est le lien entre nature et culture. Soixante-deux sites archéologiques ont été découverts dans la région du Témiscouata, dont 54 sur le territoire du parc, témoignant ainsi d’une occupation humaine qui daterait de 9400 ans. Le Témiscouata­­ a été un carrefour d’exploi­­tation et d’échanges. Cela s’explique par la ­présence de deux carrières de chert, une pierre qu’utilisaient les Malécites pour la fabrication d’outils de chasse et d’usage domestique.

Des activités de découverte sont offertes durant l’été autour de ces sites de taille. On peut en effet se joindre à un archéologue chevronné pour fouiller un site ­archéologique et, qui sait, y découvrir des secrets enfouis depuis des millénaires. On peut aussi participer à un atelier de taille de pierre, prendre place à bord d’une ­rabaska pour vivre une aventure ­malécite... Ou encore faire connaissance avec le légendaire Grey Owl, un Britannique, amérindien d’adoption, qui a vécu sur le territoire durant les années 1930 et que plusieurs considèrent comme le précurseur du mouvement écologiste actuel.

Fouille d’un site archéologique
Photo courtoisie
Fouille d’un site archéologique

Mais on profite surtout de ce vaste territoire pour s’évader en nature: plus de 35 km de sentiers sont aménagés pour la randonnée pédestre. Le sentier de la ­Montagne du fourneau (5,8 km), entre autres, offre des points de vue uniques sur le lac Témiscouata, un plan d’eau idéal pour le kayak, le canot, le pédalo... Les amateurs de vélo peuvent profiter d’un sentier de 7 km en bordure du lac. Et des rives sablonneuses sont à disposition pour la baignade.

Parc national du Lac-Témiscouata
Photo courtoisie, Francis Bouchard
Parc national du Lac-Témiscouata

Le secteur du grand lac Touladi est aménagé particulièrement pour les familles. On y trouve des bâtiments adaptés avec abris moustiquaires, une aire de jeu, un sentier pédestre et le tout nouveau sentier des curieux de nature. Il s’agit d’un sentier de 720 mètres rempli de défis physiques et de découvertes en tout genre. Ce sentier, le premier du genre dans le réseau Parcs Québec, permet aux jeunes de découvrir la nature et la grande histoire du parc: ces derniers apprennent à construire une ­hutte comme les castors, à sauter de tronc en tronc comme les draveurs, à chasser le caribou comme les Premières Nations, etc. Côté hébergement, deux secteurs sont réservés au camping (138 sites de camping). Et pour le prêt-à-camper, 23 tentes Huttopia sont à la disposition des visiteurs.


Sepaq.com/pq/tem

► 1-800-665-6527 ou 418-855-5508

 

Les Bonnes adresses

Vélo sur le Petit Témis : Constitué de 135 km de piste en gravier, entièrement réservé aux cyclistes et piétons, le Petit Témis est situé sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée et relie Rivière-du-Loup à ­Edmunston au Nouveau-Brunswick. Le parcours est ­facile, puisque la dénivellation ne dépasse jamais 4 %. La ­section Cabano-Dégelis est la plus belle partie.

www.petit-temis.ca

Auberge Marie Blanc : Une belle maison patrimoniale en bordure du lac Témiscouata, à Témiscouata-sur-le-Lac. Un lieu inspirant par son histoire. Un ­incontournable pour les ­amateurs de fine cuisine.

www.aubergemarieblanc.com

Le chalet Bistro-Pub, sur la belle terrasse de la marina du quartier Notre-Dame-du-Lac. On y sert de succulents burgers et un grand choix de bières de microbrasseries.

► 418 940-0699

Domaine Acer : À Auclair, l’économusée de l’érable ­permet de se familiariser avec l’histoire de l’érable au Québec. L’entreprise a développé 4 boissons alcoolisées, dont 2 primées à l’échelle nationale. On y trouve aussi plusieurs ­produits de l’érable.

www.domaineacer.com