/slsj
Navigation

L’ERD lance son programme

Josée Néron veut que les Saguenéens soient fiers de leur ville

L’Équipe du renouveau démocratique a lancé, hier, son programme électoral qui comprend 265 propositions.
Photo Stéphane Bouchard L’Équipe du renouveau démocratique a lancé, hier, son programme électoral qui comprend 265 propositions.

Coup d'oeil sur cet article

Josée Néron, candidate à la mairie de Saguenay pour l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), a lancé lundi le programme de sa formation politique qui comprend pas moins de 265 engagements.

Accompagnée d’une dizaine de candidats de l’ERD, son programme à la main, Josée Néron a annoncé ses priorités pour la campagne électorale, qui aura lieu l’automne prochain.

Elle compte convaincre les électeurs de voter pour elle et sa formation en insistant sur les thèmes des infrastructures municipales, de la famille et du développement économique.

«On est prêts à prendre la gouvernance de notre ville le 5 novembre prochain», a-t-elle lancé.

SOMBRE BILAN

En conférence de presse, la chef de l’opposition a dressé un portrait sombre du règne sans interruption de Jean Tremblay au cours des 20 dernières années, d’abord à Chicoutimi, puis à Saguenay.

Selon la chef de l’ERD, le maire laisse derrière lui une ville avec des infrastructures en mauvais état, dont l’économie est morose. Faisant des commentaires relatifs au fonctionnement de la Ville, Mme Néron a souligné les problèmes d’éthique qui nuisent à Saguenay tout en déplorant le climat tendu qui règne à l’hôtel de ville.

Ces dernières années ont marqué négativement l’image de la ville, pense Josée Néron. «Des citoyens viennent me voir et me disent : “l’image qu’on projette de notre ville à l’extérieur et même à l’intérieur de notre région, on en a honte. On veut que ça change”.»

265 PROPOSITIONS

Pour remédier à cela, l’ERD a lancé un programme qui se décline en 265 propositions, regroupées dans cinq grands thèmes.

Josée Néron et son équipe veulent rendre la ville de Saguenay plus prospère et plus près des familles. La candidate à la mairie promet aussi de construire une ville durable et transparente, qui possède une vie culturelle riche.

Ce programme est le fruit de 3 ans de travail et de consultations auprès de la population et des organismes de Saguenay. Le parti chiffrera ses engagements dans les prochaines semaines.

CHANGER LE CLIMAT

Josée Néron s’engage, si elle remporte la mairie, à travailler avec les élus que la population aura choisis et de changer les façons de faire à l’hôtel de ville. «C’est fini le jour où les conseillers apprenaient les projets de la Ville dans le journal.»

En dehors de ces engagements, la chef de l’ERD a promis de rompre avec une autre façon de faire de l’administration Tremblay, soit celle de mettre le maire à la présidence de Promotion Saguenay.

«La personne qui va être là, si ça ne fonctionne pas, elle va devoir rendre des comptes», précise-t-elle. Cette obligation de rendre des comptes s’appliquera à tous les dirigeants d’organismes qui reçoivent des fonds municipaux.»