/news/society
Navigation

OVA : la réalité virtuelle au service de la sécurité publique

Bilan et présentation du projet de vitrine technologique de l'entreprise OVA specialise en réalité virtuelle en présence Harold Dumur et du maire régis Labeaume
PHOTO AGENCE QMI, DANIEL MALLARD Le maire de Québec, Régis Labeaume, s'est dit très heureux d'avoir utilisé la technologie proposée par OVA pour des formations en sécurité publique.

Coup d'oeil sur cet article

OVA, une compagnie de Québec, a présenté lundi après-midi à l’hôtel de Ville de Québec sa plateforme de réalité virtuelle. Cette technologie permet aux intervenants en sécurité publique de réaliser leurs simulations sans devoir se déplacer ce qui représente une économie d’argent.

Quelque 162 000$ ont été accordés à OVA en 2015 par la Ville de Québec par l’intermédiaire de la Stratégie de développement économique.

Deux ans après, la Ville de Québec se félicite d’avoir utilisé cette technologie pour former ses intervenants de première ligne en sécurité publique.

«Ce succès rejaillit sur l’ensemble de la région de Québec et confirme la qualité des innovations et de la main-d’œuvre spécialisée de notre ville», s’est réjoui le maire Labeaume.

Visiblement heureux, Harold Dumur, président-fondateur d’OVA a ajouté que «la Ville de Québec a cru en notre innovation et à sa valeur ajoutée en simulation et nous a permis avec son programme de vitrine technologique de la démontrer dans le cadre de formations en expérimentant sur le terrain notre plateforme de création d’environnements de réalité virtuelle et augmentée StellarX».