/entertainment/events
Navigation

Sept activités pour vaincre la grisaille

Coup d'oeil sur cet article

Les récentes prévisions météorologiques nous indiquent que le soleil et le beau temps se laisseront désirer, au cours des jours à venir. Afin de vous aider à oublier la grisaille, Le Journal vous présente sept activités qui vous permettront de passer du bon temps, et ce, sans avoir à subir les caprices de Dame nature.

Regarder des séries en rafale sur Netflix

Photo courtoisie

La grisaille des prochains jours pourrait bien être le prétexte idéal pour découvrir les séries de l’heure sur Netflix. Parmi elles, on compte la très populaire House of Cards, dont la cinquième saison a été dévoilée cette nuit. Dans un autre registre, la série documentaire The Keepers, qui porte sur les circonstances entourant le meurtre d’une religieuse qui a eu lieu à Baltimore, en 1969, promet de vous captiver (et de vous choquer).

Québec Bacon Fest

Photo courtoisie

C'est la fête du bacon samedi prochain, au Centre de foires, entre 9 h 30 et 18 h! Plus de 40 kiosques de divers restaurateurs vous feront goûter à des bouchées originales mettant en vedette le bacon, dont le prix varie entre 1 $ et 4 $. L'expérience culinaire sera agrémentée de musique, de conférences et d'invités surprises. 

S’évader grâce au septième art

Photo courtoisie

Qui dit journée de pluie, dit journée idéale pour se réfugier dans une salle de cinéma. Parmi les options qui s’offrent à vous, mentionnons le succès Bon Cop, Bad Cop 2, dont les recettes au Québec dépassent maintenant les 3 millions de dollars canadiens. Du côté américain, c’est le cinquième volet de la franchise Pirates des Caraïbes, Les morts ne racontent pas d’histoire, qui fait courir les foules depuis sa sortie, vendredi dernier. Les cinéphiles qui rêvent de plages et de journées ensoleillées peuvent également se tourner vers le film Alerte à Malibu, adaptation du succès télévisuel des années 1990 qui, à défaut d’avoir obtenu de bonnes critiques, vous permettra d’admirer des sauveteurs et sauveteuses en maillot de bain. 

Se plonger dans l’univers de Victor Lessard

Photo courtoisie

Avant de faire l’objet d’une série télévisée (présentée cet hiver aux abonnés de Club illico), Victor Lessard a mené ses enquêtes dans les livres de l’auteur québécois Martin Michaud. Les gens qui ont adopté le ténébreux personnage à la télévision peuvent donc en apprendre davantage sur lui en lisant les quatre tomes de la série Victor Lessard (Violence à l'origine, Je me souviens, La chorale du diable et Il ne faut pas parler dans l'ascenseur). Alors que la première saison de la série était une adaptation de Je me souviens, sa suite, qui est présentement en écriture, se penchera sur l’histoire du roman Violence à l’origine

Vanité et culture allemande au Musée des beaux-arts

Photo d'archives

Le MNBAQ présente deux expositions estivales au pavillon central. Inspirées par un séjour de six ans à Berlin, les oeuvres éclectiques de Carl Trahan évoquent de façon percutante la culture allemande et l'époque nazie. Dans la salle juste en face, la vanité est à l'honneur avec les plus belles oeuvres d'art du genre, soit un genre pictural qui met en valeur la nature morte, la fragilité de l’existence, le temps qui passe, la mort.

The Weeknd au Centre Vidéotron

Photo WENN.com

Il est l'une des plus grandes vedettes de la musique en ce moment. Le copain de Selena Gomez sera en spectacle au Centre Vidéotron mercredi avec sa nouvelle tournée Starboy Legend of The Fall Tour. Spectateur de dernière minute? Il reste plusieurs billets pour le concert. 

Explorer le cerveau au Musée de la civilisation

Photo d'archives

L'institution nationale vient tout juste d'inaugurer une fascinante exposition sur le cerveau, tour de contrôle des êtres humains. Cerveau à la folie propose une savante incursion dans l'organe le plus complexe de l'univers, et nous explique comment il permet de traiter des milliers d'informations. Conçue grâce à la collaboration de nombreux scientifiques, l'exposition tente également de démystifier la santé mentale.