/entertainment/radio
Navigation

André Arthur déplore la décision de son «boss»

André Arthur
PHOTO DIDIER DEBUSSCHÈRE André Arthur

Coup d'oeil sur cet article

L’animateur de BLVD 102.1, André Arthur, n’aurait pas envie de prendre des vacances estivales.

En ondes vendredi, il a affirmé qu’il aurait préféré garder son micro à raison de trois jours par semaine, et ce, en écorchant au passage ses supérieurs.

En saluant ses auditeurs pendant sa dernière émission de la saison, M. Arthur a expliqué qu’une longue absence au micro ne servait personne.

«Dans ma courte vie de gars de radio, j’ai été habitué à passer l’été avec une formule qui permettait de ne pas perdre le contact, c’est-à-dire travailler trois jours/semaines pour garder le contact et ne pas perdre le fil, ne serait-ce que pour l’animateur, mais aussi les citoyens», a-t-il dit.

«Ce n’est pas comme ça que ça marche ici et je le déplore, mais le "boss" c’est le "boss". On va y laisser faire ses économies.»

Visiblement en désaccord avec ses supérieurs sur la stratégie à adopter pendant la saison estivale, M. Arthur a conclu son émission en laissant planer un certain doute.

«On se retrouvera, si tout va bien, à l’automne», a-t-il déclaré. 

Par ailleurs, l'émission Arthur le midi, pilotée par M. Arthur, est préenregistrée tous les jours de la semaine.