/misc
Navigation

Se démarquer royalement

Campeau 1006
photo courtoisie Jason Koch exhibe fièrement un des très nombreux dorés que nous avons déjoués en compagnie d’Alain Parenteau de la FPQ lors d’un après-midi mémorable, il y a 10 jours à peine.

Coup d'oeil sur cet article

Si vous êtes le genre d’amateur qui tient absolument à rapporter sa limite de poissons chez lui, ne lisez pas ce qui suit.

Si vous êtes plutôt un adepte qui apprécie l’action et la possibilité de capturer fréquemment plus de cinquante ou soixante dorés et brochets combinés, par jour, voire davantage, vous voudrez certainement en apprendre plus sur la pourvoirie St-Cyr Royal.

Paradis déchu

Nous avons tous entendu parler d’endroits jadis très poissonneux qui sont devenus moins productifs au fil des temps, pour différentes raisons, dont la surexploitation des géniteurs.

Il suffit de penser à la pourvoirie Plummers Lodge, dans les Territoires du Nord-Ouest, qui a dû déménager à l’époque son site d’exploitation à plus de 300 km parce que la clientèle avait soutiré trop de gros spécimens. Depuis lors, en instaurant une politique obligatoire de remise à l’eau, la qualité de pêche se maintient à un niveau très élevé.

La baie de Quinte est un autre emplacement qui a vu son potentiel fortement diminué à cause d’une pression humaine trop intense et de la disparition d’un nombre inquiétant de reproducteurs.

Une belle histoire

Gary et Diane Koch ont acquis, au début des années 1980, la pourvoirie Berthelot, à Senneterre, en Abitibi. Avec l’aide des membres de leurs familles et de leur équipe chevronnée, ils ont développé ce site de chasse et de pêche de façon exponentielle, si bien qu’ils ont reçu jusqu’à 1000 clients par année.

Ils ont même mis sur pied une compagnie d’aviation sur flottes et ont érigé de nombreux camps satellites sur un immense territoire allant jusqu’au réservoir Gouin.

Surprise

La région de l’Abitibi est très réputée du côté des États-Unis pour les activités de prélèvement qu’on peut y faire. D’ailleurs, plus de 60 % de leur achalandage provient du sud de la frontière.

Pour rejoindre les passionnés américains, ils ont participé à une foule d’expositions au cours des dernières décennies. À leur grand étonnement, de nombreuses personnes leur exprimaient le désir de venir chez nous, sans toutefois vouloir opter pour la formule traditionnelle de pourvoirie.

Un rêve

Soucieux de répondre à la demande de la clientèle et sûr de pouvoir y arriver, notre couple d’entrepreneurs a relevé un incroyable défi.

Gary et Diane ont bâti une auberge on ne peut plus attrayante et luxueuse au sein d’un territoire sauvage protégé et uniquement accessible en hydravion.

Mis à part un service personnalisé haut de gamme, une cuisine digne des grands chefs et un décor enchanteur, ils ont opté pour une politique qui assurera, au cours des décennies à venir, une qualité de pêche remarquable à ce plan d’eau, qui alimente une vaste chaîne de lacs.

On demande donc aux visiteurs de gracier leurs captures et d’utiliser des hameçons dont les ardillons ont été écrasés au préalable. Si ces derniers veulent se régaler d’un délicieux shore lunch, il n’y a évidemment aucun problème.

Bien que cette formule en étonne plus d’un, les clients oublient rapidement cet aspect voué à la conservation des espèces lorsqu’ils ont la chance d’attraper des poissons de toutes les tailles à profusion.

Pistes et repères

Nom : pourvoirie St-Cyr Royal

Où : au nord-est de Senneterre en Abitibi

Zone : 13

Directions : deux options sont proposées, soit parcourir 500 km de Montréal et ensuite faire une envolée de 45 minutes du village d’Obaska, soit vous rendre jusqu’à Senneterre et emprunter la route forestière 806 sur une distance de 110 km, puis faire un court vol de 15 minutes.

État des routes : bien entretenues et facilement carrossables en VUS ou en camionnette.

Habitation : magnifique bâtisse luxueuse en bois rond pouvant accueillir 12 convives.

Cote de la FPQ : une des rares auberges à s’être vue décerner cinq étoiles par la Fédération des Pourvoiries du Québec.

Forfaits : tout inclus, corporatif, pour groupe d’amis ou famille, avec possibilité de réserver l’auberge au complet, sans minimum de temps.

Commodités : tout est fourni pour la pêche, que ce soit l’équipement, les vêtements, le permis, etc.

Espèces : doré et brochet

Activités : chasse à l’orignal avec bon résultat, billard, salle de réunion, table de poker, jeux de société, tours d’avion, cueillette de fruits sauvages, canot, marche, etc.

Unicité : un site avec un incroyable cachet dans une aire protégée où la qualité de pêche sera toujours maintenue grâce aux règles établies.

Infos : par téléphone au 819 737-4684 ou par internet au www.stcyrroyal.com