/entertainment
Navigation

Les salons de barbier KRWN se lancent dans les cigares

Maxime Bellemare (à droite), propriétaire des salons de barbier KRWN à Québec, et Peter Bello (au centre), à la tête du fabricant cubain Bello Cigars, se sont associés pour créer la marque de cigares Xebec Cigares.
Photo Jean-François Desgagnés Maxime Bellemare (à droite), propriétaire des salons de barbier KRWN à Québec, et Peter Bello (au centre), à la tête du fabricant cubain Bello Cigars, se sont associés pour créer la marque de cigares Xebec Cigares.

Coup d'oeil sur cet article

Le vent dans les voiles, celui que l’on surnomme Max le barbier, propriétaire des salons de barbier KRWN à Québec et en Beauce ajoute une nouvelle corde à son arc et se lance dans l’industrie du cigare. En s’associant au fabricant cubain Bello Cigars, il devient l’unique distributeur de la marque au pays.

«C’est un très beau défi, un honneur», lance Maxime Bellemare de son vrai nom, qui étend ainsi son image de marque du parfait gentleman, le leitmotiv de son entreprise. «Il s’agit d’une des familles les plus respectées dans l’industrie [du cigare] depuis 1896», indique le propriétaire, qui s’est lui-même rendu dans leur plus récente usine au Nicaragua, pour prendre connaissance de toutes les étapes de production, effectuées selon les plus pures traditions cubaines.

«Si je voulais me partir une ligne de cigares demain matin, ça me prendrait minimum quatre ans», ajoute le jeune homme d’affaires âgé de 26 ans.

Éduquer la clientèle

Sans vouloir faire la promotion de l’usage du tabac, Maxime Bellemare dit plutôt vouloir «éduquer» une partie de sa clientèle. «Je ne veux pas parler juste du cigare, mais de la culture, c’est un produit qui est fait entièrement à la main», indique-t-il.

«Chaque étape est respectée à la lettre. Par exemple, les rouleurs cubains ne font pas plus de 100 cigares par jour, c’est comme ça, c’est la tradition», mentionne-t-il. Après la révolution cubaine de 1959, la famille Bello s’est exilée aux États-Unis, emportant avec elle ses graines pour leurs futures plantations de tabac, qui sont maintenant situées au Honduras, aux États-Unis et au Nicaragua.

Gentlemen à l’état pur

C’est dans la petite Havane de Miami, où il se rend régulièrement pour perfectionner l’art de la profession de barbier, que Maxime a fait la connaissance de Peter Bello, qui représente la cinquième génération de la famille à opérer la société.

«Nous avons eu un vrai coup de foudre professionnel. Nous sommes beaucoup axés sur l’authenticité, le respect des traditions et tout ce qui est old school gentlemen et lui, c’est un gentleman à l’état pur», raconte le barbier, qui a demandé la création de sa propre marque de Bello Cigars: Xebec Cigares, rappelant du même coup la ville de Québec et le nom utilisé pour représenter un type de voilier. «C’est un peu comme ça que je vis ma vie, comme sur l’océan. Je ne suis pas nécessairement les lignes pour me rendre du point A au point B, je m’adapte aux vents et à la température», explique-t-il.

Pour le moment, sa ligne de cigares sera offerte dans ses quatre salons de barbier (Saint-Georges, Lévis, Saint-Roch et Sainte-Foy), en plus de chez Société Cigare, situé sur la Grande Allée. Maxime Bellemare promet toutefois d’étendre les tentacules de son réseau de distribution au reste du Canada, au cours des prochains mois.

Nouveaux produits

Qui plus est, Max le barbier lance aussi prochainement sa propre marque de produits pour cheveux et barbe. Ainsi la nouvelle pommade à base d’eau, le baume et l’une huile à barbe KRWN seront disponibles au cours des prochaines semaines directement sur la boutique en ligne (www.krwn.ca).

«Nous serons les premiers au Canada à avoir une pommade à base d’eau, c’est un produit super populaire!», lance celui pour qui les défis sont bien loin de s’essouffler.