/finance/business
Navigation

Sears Canada au bord de la faillite

Une restructuration ou une vente est envisagée par le détaillant

À la Bourse de Toronto, l’action de Sears a dégringolé, hier, terminant la séance en baisse de 24 %.
Photo d'archives À la Bourse de Toronto, l’action de Sears a dégringolé, hier, terminant la séance en baisse de 24 %.

Coup d'oeil sur cet article

Sears Canada est au bord de la faillite. Le détaillant, qui évoque de sérieux problèmes de liquidités, dit maintenant envisager la possibilité d’une restructuration ordonnée ou encore d’une vente pour survivre.

L’entreprise soutient que ses problèmes financiers «jettent un doute sur sa capacité à poursuivre son exploitation» au pays, où le détaillant détient 95 magasins et emploie plus de 16 000 travailleurs, dont 3000 au Québec.

À la Bourse de Toronto, l’action de Sears Canada a dégringolé, mardi, terminant en baisse de 24 %, à 87 cents.

Plusieurs spécialistes du secteur du commerce au détail sont d’avis que Sears Canada pourrait décider de se placer à l’abri de ses créanciers prochainement.

«Sincèrement, on ne voit pas qui pourrait décider de racheter Sears Canada dans le contexte actuel, alors que leur modèle d’affaires ne fonctionne pas», a indiqué au Journal l’associée spécialisée en commerce de détail du cabinet Richter, Marie-Claude Frigon.

Virage sur le web envisagé

Une restructuration de Sears Canada signifierait de nombreuses fermetures de magasins et des mises à pied massives.

Dans son processus de transformation appelé Sears 2.0, le détaillant disait étudier récemment plusieurs options, dont la transformation de ses magasins et le virage en ligne. Depuis 2012, Sears Canada a enregistré des pertes d’exploitation combinées de 10,5 milliards $.

Sears Canada dit être «aux prises avec un contexte très difficile et des flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation négatifs au cours des cinq derniers exercices».

Au dernier trimestre terminé le 29 avril, Sears Canada a déclaré une perte nette de 144 M$ sur des revenus de 505,5 M$ (-15 %). Pour ses besoins immédiats, Sears Canada dit être à la recherche de 175 M$. Or, sa capacité financière ne lui permet que d’emprunter 109 M$.

Comité spécial formé

Un comité spécial, composé d’administrateurs indépendants, a été formé afin d’aider le conseil d’administration de Sears Canada à prendre les décisions qui s’imposent.

À la lumière de ces faits nouveaux, Sears Canada a convenu de reporter son assemblée annuelle des actionnaires de 2017, qui devait avoir lieu mercredi.

Sears au Québec

  • Bannières : Sears et Sears Déco
  • Nombre de magasins : 30
  • Nombre d’employés : 3000
  • Services offerts : agences de voyages, entretien ménager et réparation d’électroménagers