/slsj
Navigation

Une journée parfaite pour le départ de la 9e édition

Une journée parfaite pour le départ de la 9e édition
Photo Roger Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

Les centaines de cyclistes qui ont pris le départ du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) ont eu droit à une journée parfaite, jeudi, au quai d’escale de La Baie en prévision d’une épopée de 1000 km qui s’annonce difficile côté météo.

En tout, 1059 cyclistes accompagnent Pierre Lavoie dans ce périple qui les mènera à nouveau jusqu’au Stade olympique de Montréal dimanche. Si le soleil était de la partie jeudi soir, la route ne devrait pas être aussi agréable à franchir puisqu’on annonce des précipitations tout au long du week-end.

Qu’à cela ne tienne, la fébrilité était bien palpable jeudi après-midi alors que les centaines de cyclistes se préparaient à prendre le chemin du parc des Laurentides en direction de Québec.

«Le Québec, c’est ça. Il faut jouer avec la météo, mais tout est une question d’être dans un bon état d’esprit», indique la responsable des communications du GDPL, Stéphanie Charrette.

2,2 M$ AMASSÉS

<b>Stéphanie Charrette</b><br />
Porte-parole
Photo Pierre-Alexandre Maltais
Stéphanie Charrette
Porte-parole

D’ailleurs, l’objectif premier du Grand défi, qui est d’amasser des fonds pour encourager les Québécois à adopter un mode de vie sain en faisant de l’exercice et des choix santé, a été atteint à nouveau cette année.

Les 215 équipes qui prennent part au 1000 km sont parvenues à récolter la somme impressionnante de 2 230 000 $ en date de jeudi pour l’édition 2017. Ce chiffre est appelé à grossir puisque les dons sont acceptés tout au long de la fin de semaine. Au total, c’est 18 millions $ qui ont été amassés depuis la première édition du Grand défi.

«On est extrêmement heureux d’être rendus là, de tout le travail qui est fait en dehors de pédaler. On dit souvent que la job la plus difficile, c’est d’aller dans les écoles, de motiver les jeunes, de ramasser les fonds, de faire des projets», rappelle Mme Charrette.

Même si 98 % des équipes reviennent chaque année, près de 40 % des coureurs (417 des 1060 cyclistes) en sont à leur premier 1000 km pour cette 9e édition.

Le Grand défi se poursuit toute la fin de semaine jusqu’à l’arrivée prévue dimanche après-midi, à Montréal.