/news/green
Navigation

Infractions environnementales: le CN devra payer plus de 2,5 millions $

CN train
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

EDMONTON, Alberta – La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) a été condamnée par Ottawa à payer plus de 2,5 millions $ après avoir plaidé coupable à des infractions environnementales pour un déversement survenu à Edmonton, il y a deux ans.

Au total, le CN a plaidé coupable à quatre infractions, dont trois à la Loi canadienne sur la protection de l'environnement, pour un incident survenu en avril 2015 au cours duquel environ 90 litres de diesel se sont déversés dans le réseau d'égout pluvial de la ville albertaine.

«Les agents du [ministère fédéral de l’Environnement (ECCC)] sont intervenus après avoir été informés de la présence d'une irisation d'hydrocarbures sur la rivière Saskatchewan Nord. Avec l'aide des employés du réseau de drainage de la ville d'Edmonton, les agents d'ECCC ont retrouvé la substance sur un tronçon de huit kilomètres dans le réseau d'égout pluvial d'Edmonton jusqu'à sa source, un poste de ravitaillement en carburant situé dans la gare de triage Bissell appartenant au CN», peut-on lire dans un communiqué.

Selon l’enquête d’Ottawa et de l’Alberta, c’est «le séparateur huile-eau et le système de stockage de carburant de la gare de triage Bissel qui ne respectaient pas un certain nombre d'exigences prévues».

Le CN devra payer 2,5 millions $ en amendes au fédéral. La somme sera versée au Fonds pour dommages à l'environnement. La compagnie devra aussi payer une amende supplémentaire de 125 000 $ qui lui a été imposée par le ministère de l'Environnement et des Parcs de l’Alberta.