/news/society
Navigation

Des prix pour les créateurs d’emplois

<b>Luc Paradis</b><br ><i>porte-parole des Prix créateurs d’emplois</i>
Photo courtoisie Luc Paradis
porte-parole des Prix créateurs d’emplois

Coup d'oeil sur cet article

Qui crée de l’emploi au Québec et, surtout, comment? C’est pour répondre à ces questions qu’ont été créés les Prix créateurs d’emplois, qui remettront leurs premières distinctions en octobre prochain.

Dans un contexte de mondialisation où les capitaux sont volatils, la question de la main-d’œuvre est cruciale, croit le porte-parole de cette initiative, l’avocat et ancien président de la Chambre de commerce de Québec Luc Paradis.

C’est encore plus vrai dans la capitale nationale, où le taux de chômage est particulièrement bas.

«La seule chose qui soit réellement créatrice de richesse, localement, ce sont les emplois», plaide-t-il. «Les entreprises du Québec qui réussissent à maintenir des emplois de qualité au Québec, ça vaut la peine de les souligner», insiste l’avocat.

Pourtant, ce serait rarement le cas. «On souligne souvent l’entreprise elle-même», leurs succès et leurs innovations, par exemple, «mais on n’a jamais souligné les entreprises qui sont des créatrices d’emplois», constate M. Paradis.

36 prix

Le concours, géré par un organisme à but non lucratif, remettra le 4 octobre pas moins de 34 prix régionaux et 2 prix nationaux. Les entreprises ont jusqu’au 7 juillet pour déposer leur candidature sur le site www.createurs-emplois.ca.

«On va aller chercher les raisons pour lesquelles elles ont réussi plus que d’autres et comment elles travaillent avec leur personnel», indique Luc Paradis, se montrant avide de «nouvelles façons de faire pour retenir, créer et attirer des emplois».