/misc
Navigation

Honneur aux papas

Coup d'oeil sur cet article

Je vous ai récemment invité à me faire parvenir les plus belles photos de vos papas en action, en nature. Voici celles que j’ai retenues :

Photo courtoisie

Michel Raymond, qui exhibe cette truite grise de 5 kg capturée à La Tuque, amenait fréquemment ses enfants, Stéphanie et Patrick, à la pêche lorsqu’ils étaient plus jeunes. Il est indéniable qu’il a su leur transmettre sa passion pour ce sport, puisqu’ils sont maintenant propriétaires de la boutique Saint-Jérôme Plein Air Chasse et Pêche.

Photo courtoisie

Il y a fort à parier que le petit Olivier Quevillon était fort épaté lorsqu’il a vu son père Ghyslain et son ami Martin Malette déjouer trois superbes dindons sauvages à Notre-Dame-de-la-Salette, en avril 2016. Ces derniers avaient été charmés par les appels répétitifs de nos chasseurs et ils s’approchaient en paradant leur plumage.

Photo courtoisie

Le fils de Wilfrid Morin, André, m’a envoyé cette image de son père qui tient un pompano africain. Lors de cette aventure mémorable avec cinq autres amis, ils se sont rendus à 80 km au large des côtes de Naples, Floride. Grâce au savoir-faire du capitaine et à ses talents de pêcheur, M. Morin a combattu une trentaine de spécimens à lui seul.

Photo courtoisie

Gustave Boudrias, de Lac-du-Cerf, tenait à taquiner son partenaire, Éric Létourneau, de Joliette, en lui rappelant qu’il avait capturé un plus gros cerf de Virginie que lui lors de leur dernière excursion dans la réserve faunique de Papineau-Labelle. Ces deux pères de famille gardent des souvenirs intarissables de leur séjour dans cette Sépaq.

Photo courtoisie

Cette photo d’Arnold Stiffel, de Joliette, a été prise par son fils Mark alors qu’il célébrait son 87e anniversaire. Le touladi et l’omble de fontaine qu’il exhibe proviennent des eaux du lac Clair, près de Saint-Côme. Reconnaissant que son paternel lui ait transmis son amour pour la pêche, il espère pêcher encore avec lui lors de son 88e anniversaire.

Photo courtoisie

Louis de Bellefeuille, jeune retraité de Bois-des-Filion, a eu droit à une bataille mémorable avec ce malachigan de 3,4 kg (7,5 lb) qui provient des eaux du lac des Deux-Montagnes. Selon son partenaire, sa canne s’est arquée à tout rompre, à maintes reprises, avant qu’il ne puisse l’immobiliser dans les mailles de son épuisette.

Photo courtoisie

Catherine Leduc était très fière de faire parvenir ce cliché de son père, Michel, qui a le sourire fendu jusqu’aux oreilles. À vrai dire, qui ne le serait pas suite à la capture de ces deux achigans à grande bouche capturés et relâchés dans les eaux du lac Saint-Louis. Ce résident de Rigaud s’est servi d’un spinnerbait pour les déjouer.

Photo courtoisie

La pêche est une activité de prélèvement qui occasionne d’incroyables souvenirs. C’est notamment le cas pour Martin et Étienne Kegyes qui avaient eu l’occasion de taquiner les dorés du Mitchinamecus avec leur papa Olaf et leur maman Jacqueline. Avec une dandinette, Olaf, 81 ans, avait pris le plus long percidé de la journée.