/entertainment/events
Navigation

La danse à l’honneur, sur les quais comme dans les airs

Du jamais vu pour les Grands Feux

Pour annoncer son nouveau concept audacieux, les Grands Feux Loto-Québec ont fait surgir des danseurs parmi la foule pendant la conférence de presse, hier matin, au Musée de la civilisation.
Daniel Mallard/Agence QMI Pour annoncer son nouveau concept audacieux, les Grands Feux Loto-Québec ont fait surgir des danseurs parmi la foule pendant la conférence de presse, hier matin, au Musée de la civilisation.

Coup d'oeil sur cet article

Afin de «reconquérir» les gens de Québec, la nouvelle équipe des Grands Feux Loto-Québec (GFLQ) mise sur la danse.

La population sera invitée à danser des deux côtés du fleuve, tandis que les six spectacles pyrotechniques célébreront chacun un style musical, en passant du disco au country.

«On veut que les gens marquent ces soirées dans leur calendrier. C’est un événement [les Grands Feux] qui fait tellement partie du décor qu’on l’oublie.

Nous, on veut reconquérir les gens», mentionne la nouvelle directrice générale des GFLQ, Élisabeth Farinacci, pour expliquer le tout nouveau concept que son équipe propose pour la 23e édition de ce grand événement pyromusical.

Des quais en pistes de danse

Le disco, la musique traditionnelle, le country, le hip-hop, la danse sociale puis le latino seront à l’honneur tour à tour lors des six soirées de feux d’artifice au mois d’août.

«Ce sont des univers musicaux pas si habituels. Du Johnny Cash pour faire de la pyrotechnie, c’est très différent de ce à quoi on est habitué!» souligne Mme Farinacci.

Mais ce n’est pas tout. Au lieu d’attendre passivement le début des feux, les gens de Québec et touristes seront appelés cette année à participer aux festivités, alors que les quais de Québec et de Lévis se transformeront en véritables pistes de danse à ciel ouvert dès 21h.

Tout le monde sera invité à se joindre aux quelque 200 danseurs professionnels et amateurs qui animeront les quais sur des airs du style musical de la soirée.

«Ça se poursuivra jusqu’à 22h où le spectacle pyrotechnique va devenir le point d’orgue, s’enthousiasme la dirigeante. On veut que les gens sortent de leur bulle et partagent une expérience.»

Une ambiance assurée

Les quais de la capitale, de l’agora jusqu’au traversier, ainsi que le quai Paquet et la Terrasse de Lévis seront sonorisés. Un élément majeur ajoutera à l’ambiance : sur les différents sites, 200 ballons lumineux seront accrochés ici et là au mobilier urbain, notamment.

«Les DJ les feront faire illuminer au rythme de la musique», se réjouit Mme Farinacci, qui imagine une grande fête.

Le danseur professionnel originaire de Lévis Nicolas Bégin agira à titre d’ambassadeur et de conseiller artistique aux côtés de Productions Richard Aubé, responsable de la mise en scène de l’animation des quais.
«On veut montrer de la danse de haut niveau, mais on veut aussi inviter les gens à danser. C’est pour tout le monde», insiste le créateur de la populaire compétition Hit The Floor.
 

La danse à l’honneur 

La place des Canotiers, le quai Paquet et la terrasse de Lévis, notamment, seront animés.

Les feux seront tirés à partir d’une barge située au milieu du fleuve.

Mercredi 2 août  |  Disco

Mercredi 9 août  |  Traditionnel

Samedi 12 août  |  Country

Mercredi 16 août  |  Hip-hop

Samedi 19 août  |  Danse sociale

Mercredi 23 août  |  Latino

Activité gratuite