/sports/tennis
Navigation

«Mon meilleur tennis»

Félix Auger-Aliassime est devenu le septième plus jeune joueur à remporter un Challenger

Félix Auger-Aliassime
Photo courtoisie Félix Auger-Aliassi­me avec la coupe de la victoi­re.

Coup d'oeil sur cet article

Félix Auger-Aliassime a signé sa première victoire en carrière dans un tournoi Challenger en battant le Français Mathias Bourgue (6-4 et 6-1), dimanche, à l’occasion de l’Open Sopra Steria disputé à Lyon.

À l’âge de 16 ans et 10 mois, Auger-Aliassime devient le septième parmi les plus jeunes joueurs de l’histoire à avoir remporté une étape du circuit Challen­ger. Il était le plus jeune, depuis l’Américain Stefan Kozlov en 2014 à Sacramento, à atteindre la rencontre ultime.

«Je pense qu’il s’agit du meilleur tennis de ma carrière, a dit Auger-Aliassime sur le site internet du tournoi. J’ai eu des parties difficiles de trois man­ches en début de tournoi et cela a payé en fin de tournoi.»

Pointant au 336e rang du classement de l’ATP avant Lyon, Auger-Aliassime a fait un impressionnant bond de 105 places au classement mondial de l’ATP, lundi, et figure maintenant au 231e échelon.

«C’est mon meilleur classement à vie et c’est très motivant et très encourageant. Je suis fier du travail accompli et je vais tout faire pour continuer sur ma lancée. C’est formidable, puisque je me rapproche des qualifications des Grands Chelems. C’est quelque chose de beau et je veux continuer à monter les échelons. J’étais tendu au début et je ne bougeais pas très bien, mais il fallait rester calme et rentrer dans le terrain», a ajouté l’athlète originaire de L’Ancien­ne-Lorette.

Force mentale

Deux facteurs expliquent les succès d’Auger-Aliassi­me, qui tirait de l’arrière 2-4 au premier set avant d’enfiler sept jeux consécutifs.

«Le mental, pour garder son sang-froid alors que l’autre a brisé en début de match, a souligné son entraîneur Guillau­me Marx. Ensuite le niveau de jeu, tout simplement. À partir de 2-4 au premier set, Félix a grandement dominé le match. C’est une étape importante de sa progression. C’était l’objectif majeur et ambitieux de son année 2017. Au-delà de cela, je crois pouvoir dire que c’est une semaine inoubliable pour lui. Il a reçu beaucoup de soutien du public, qui a été impressionné par son jeu, son comportement combatif et sa disponibilité. Et en plus, il y a le résultat au bout.»

Une bonne année

Pour ses efforts, Auger-Aliassime a obtenu une bourse de 9200 euros (13 600 $ CAN) et 90 points ATP.

Pour la première fois depuis 2013, trois Canadiens ont remporté un titre Challenger la même année. Denis Shapovalov s’est imposé à Drummondville en mars et Vasek Pospisil a fait de même à Busan en mai.

Auger-Aliassi­me ne pourra célébrer très longtemps puisqu’il prendra part au Challen­ger de Blois à compter de demain. Il y affrontera le Français Gianni Mina au premier tour. Sa présence en demi-finale à Lyon lui assurait une place dans le tableau principal à Blois, en vertu d’une exemption spéciale.

Parmi les plus grands

Les plus jeunes joueurs à avoir remporté un Challenger

  1. Michael Chang 15 ans et 7 mois – Las Vegas, 1997, 2*
  2. Richard Gasquet 16 ans – Montauban, 2002, 7*
  3. Bernard Tomic 16 ans et 4 mois – Melbourne, 2009, 17*
  4. Kent Carlsson 16 ans et 7 mois – New Ulm, 1984, 6*
  5. Marcos Ondruska 16 ans et 7 mois – Durban, 1989, 27*
  6. Raphaël Nadal 16 ans et 9 mois – Bartelli, 2003, 1*
  7. Félix Auger-Aliassime 16 ans et 10 mois – Lyon, 2017, 332*
  8. Novak Djokovic 17 ans – Budapest, 2004, 1*

*Meilleur classement mondial en carrière en simple

Source: Tennis Canada

– Avec l'Agence QMI

Sur le même sujet