/news/transports
Navigation

Pétrolier québécois échoué: un problème de moteur à l’origine de l’accident

Pétrolier québécois échoué: un problème de moteur à l’origine de l’accident
Photo courtoisie Groupe Desgagnes

Coup d'oeil sur cet article

PRESCOTT, Ontario | Le pétrolier québécois «Damia Desgagnés», qui s’est échoué sur le fleuve Saint-Laurent jeudi dernier, a été victime d’un problème de moteur, a expliqué l’entreprise propriétaire du navire.

Le navire battant pavillon canadien s’est échoué près de Morrisburg, en Ontario, jeudi soir. Il a depuis été remorqué jusqu’à Prescott.

Selon le PDG du Groupe Desgagnés, Serge Le Guellec, une panne de moteur serait à l’origine de l’accident. Aucun déversement de produit pétrolier n’a toutefois été noté.

Dimanche matin, l’entreprise n’était toujours pas en mesure d’expliquer ce qui a causé cette panne de moteur. «On vérifie le système automatisé», a expliqué M. Le Guellec à l'Agence QMI, en faisant valoir que ce navire récent comporte plusieurs systèmes automatisés. «On va prendre le temps de bien faire le travail», a ajouté le PDG, qui ignore à quel moment le pétrolier pourra poursuivre sa route vers Nanticoke, en Ontario.

Une fois que la cause du problème aura été identifiée et réparée, le Groupe Desgagnés devra aussi faire approuver son rapport d’événement par le Bureau de la sécurité des transports et par les autorités gérant la voie maritime du Saint-Laurent, a précisé Serge Le Guellec.

Fabriqué en Turquie par Besiktas Shipyard, le «Damia Desgagnés» est un asphaltier-bitumier-chimiquier à la fine pointe de la technologie. Il est le premier asphaltier au monde dans sa catégorie à être doté de moteurs à bicarburation.

L'entreprise québécoise Groupe Desgagnés a pris possession du navire en mars dernier.