/news/provincial
Navigation

Anne Guérette isolée au conseil

Anne Guérette s’est retrouvée seule dans son camp, lundi, dans un vote sur la question de la protection des forêts.
Photo d'archives Simon Clark Anne Guérette s’est retrouvée seule dans son camp, lundi, dans un vote sur la question de la protection des forêts.

Coup d'oeil sur cet article

Anne Guérette s’est retrouvée seule dans son camp, lundi, alors que ses deux anciens collègues ont voté contre un avis de proposition qu’elle a présenté au conseil municipal. À la fois Paul Shoiry et Yvon Bussières, deux anciens membres de DQ, qui siègent aujourd’hui comme indépendants, se sont rangés du côté des conseillers d’Équipe Labeaume.

L’objet du vote était un avis de proposition déposé par Mme Guérette qui demandait «que la Ville de Québec adopte un moratoire sur toute nouvelle construction en milieu boisé».

«Au niveau de la protection des milieux naturels, je pense que la Ville fait des avancées en matière d’environnement. On a une politique. On sait où on va», a commenté Yvon Bussières, qui a annoncé son intention de voter contre l’avis.

Paul Shoiry en a rajouté. «La proposition de la chef de l’opposition est un moratoire au sens large et je ne peux pas mesurer l’ampleur d’une telle proposition, alors je ne suis pas en accord.»

«Je tombe en bas de ma chaise!» a bondi Anne Guérette. «J’ai travaillé des années ici avec les ex-collègues. Je n’en reviens pas de voir M. Bussières et M. Shoiry se lever contre cet avis de proposition. C’est un autre discours et je trouve ça déplorable.»