/news/provincial
Navigation

Tour d’hélicoptère: pas d’enquête sur Labeaume

Le maire Régis Labeaume n'est pas surpris de la décision de la Commission municipale de Québec.
Photo d'archives Jean-François Desgagnés Le maire Régis Labeaume n'est pas surpris de la décision de la Commission municipale de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

La Commission municipale de Québec n’ouvrira pas d’enquête sur le tour du maire Labeaume fait en mars dernier dans l’hélicoptère de TVA.

Jugeant qu’il s’agit d’un cadeau de plus de 200$ fait par la compagnie Québecor au maire, Démocratie Québec (DQ) s’était adressée à la Commission pour qu’elle donne son opinion. «Celle-ci (votre demande) est manifestement mal fondée au sens des articles 20 à 21 de la Loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale et en conséquence la Commission n’enquêtera pas sur cette demande», a répondu la secrétaire de la Commission dans une lettre datée du 26 mai et rendue publique par DQ lundi soir.

Anne Guérette, chef de DQ, a pris acte de la missive. «On n’a porté aucune accusation. On a posé la question à la Commission municipale. Elle nous a donné sa réponse. Ça veut dire que j’attends une invitation pour un tour d’hélicoptère», a-t-elle blagué.

«On n’a porté aucune accusation. On a posé la question à la Commission municipale», a déclaré la chef de Démocratie Québec, Anne Guérette.
Photo d'archives Pascal Huot
«On n’a porté aucune accusation. On a posé la question à la Commission municipale», a déclaré la chef de Démocratie Québec, Anne Guérette.

Le maire Labeaume a réagi de façon très succincte. «Il n’y a pas de surprise là, a-t-il lancé. Temps perdu....Bruit politique.» Ce dernier a ajouté qu’il ne se souvenait même pas de l’existence de cette requête auprès de la Commission municipale.