/news/provincial
Navigation

Un nœud papillon à l’effigie du pont de Québec

Robert Langlois
Photo Simon Clark Le joaillier Robert Langlois montre fièrement un nœud papillon sur lequel se trouve une effigie du pont de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

À l’occasion du centenaire du pont de Québec, le joaillier Robert Langlois a créé un nœud papillon en aluminium sur lequel se trouve une illustration du pont de Québec. Il cherche désormais à commercialiser son œuvre.

M. Langlois, qui a pignon sur rue dans le secteur du Vieux-Port, a déjà confectionné quelques prototypes de sa création dans sa boutique.

« J’ai choisi le nœud papillon comme un clin d’œil à l’époque de la création du pont. C’est un accessoire qui devait être à la mode il y a 100 ans », a-t-il lancé en entrevue avec Le Journal.

Le joaillier pense que le coût de vente de chaque nœud papillon serait d’environ 60 $.

En différentes couleurs ?

L’objet pourrait se décliner en différentes couleurs comme le gris ou le rouge par exemple. Si le créateur a choisi l’aluminium, c’est surtout pour des raisons de coût.

Un autre matériau, en lien avec la joaillerie, aurait été trop cher à produire et à vendre. « Nous ne sommes pas en Californie. Il n’y a pas de vedettes qui vont acheter un nœud papillon en or pour quelques milliers de dollars. »

Dépendamment de l’intérêt d’un éventuel partenaire, comme un magasin spécialisé en vente de costumes, Robert Langlois affirme pouvoir produire un grand nombre de nœuds papillon pour la population. Il n’exclut pas non plus d’adopter une autre stratégie commerciale : celle de « créer la rareté » en lançant une édition limitée et numérotée de l’œuvre a-t-il détaillé.

M. Langlois s’est fait connaître au cours des dernières années en vendant 70 bagues à l’effigie de l’amphithéâtre au moment de l’ouverture de l’édifice à l’automne 2015.