/news/provincial
Navigation

Un deuxième Rendez-vous encore à Québec pour le Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique

Le maire de Québec, Régis Labeaume, et la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Le maire de Québec, Régis Labeaume, et la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre

Coup d'oeil sur cet article

Après une première rencontre en 2015, le Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique (RVFFA) se donnera à nouveau rendez-vous à Québec du 17 au 19 juillet.

Quelque 250 membres du RVFFA convergeront donc vers la capitale nationale « pour mettre en lumière, découvrir et exploiter de manière stratégique et efficace le potentiel touristique des communautés francophones et francophiles d’Amérique », selon les mots du maire Labeaume, à l’origine de la création de ce regroupement.

Mardi, en point de presse à l’hôtel de ville de Québec, la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre, a insisté sur le fait que « l’interaction accrue que le Réseau favorise contribue à mettre en valeur les attraits remarquables et la richesse historique et patrimoniale des villes et communautés francophones et francophiles de toute l’Amérique ».

Le coût d’organisation de la rencontre est de 510 000 $, dont 200 000 $ du gouvernement du Québec et 200 000 $ de la Ville. Si Québec organise l’événement pour la deuxième fois de suite, c’est essentiellement parce que la Ville accueillera en même temps les Grands Voiliers, événement phare des festivités du 150e anniversaire du Canada, a indiqué le maire.

Ateliers, conférences

Ce dernier a ajouté qu’un des buts qu’il se fixe est de rencontrer le sénateur (pour le Vermont) Bernie Sanders, ex-candidat à la primaire démocrate américaine de 2016. « Je me promets d’aller un jour m’asseoir avec Bernie Sanders du Vermont, a-t-il annoncé. Est-ce que Bernie Sanders connaît l’histoire des racines francophones du Vermont ? La réponse est sûrement oui, mais jusqu’où il est au courant (...) Je me donne comme mission de rencontrer Sanders. Puis, je vais le voir au Vermont, c’est certain. Ça rayonne, ce gars-là. »

Une série d’ateliers et de conférences seront au menu de la rencontre de Québec. Parmi les conférenciers, on peut noter la présence d’Elizabeth Moore Aubin, ambassadrice par intérim des États-Unis au Canada, de Paul LePage, Gouverneur de l’État du Maine, ou encore la critique gastronomique de The Gazette Lesley Chesterman qui parlera de tourisme gastronomique.

Une portion de ce Rendez-vous francophone et francophile sera ouverte au grand public. Il s’agit du « Marché des saveurs » qui aura lieu le mardi 18 juillet, entre 14 h et 20 h, au Terminal de croisières du port de Québec.

Les personnes intéressées pourront goûter cinq bouchées de chefs locaux et internationaux et boire deux verres de vin pour 10 $.

Le Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique regroupe 140 villes du Canada, des États-Unis et des Caraïbes. En Amérique, on évalue à 33 millions le nombre de locuteurs francophones.