/entertainment/shows
Navigation

La persévérance des frères Boissonneault

Jean Boissonneault Yan Boissonneault
PHOTO AGENCE QMI, YVES CHARLEBOIS Jean Boissonneault et Yan Boissonneault.

Coup d'oeil sur cet article

WARWICK - Les frères Yan et Jean Boissonneault sont tous les deux ergothérapeutes et partagent une passion commune pour les épreuves de force.

Il y a 13 ans, ils ont démarré modestement un festival qui se tenait à Saint-Albert dans les Bois-Francs, village voisin de Warwick. Quelques années plus tard, il leur fallait un site plus grand et ils ont déménagé à Warwick. Ils ont reçu un coup de pouce inespéré avec, comme porte-parole, Hugo Girard, qui était à l’époque au sommet de la gloire comme l'homme le plus fort du monde.

De 4000 festivaliers la première année, la foule avoisine maintenant les 30 000 personnes. « Nous avons la plus importante compétition au Canada où l'on regroupe les plus grands noms au monde dans les épreuves de force», a raconté Yan, fier du déroulement de la première journée compétitive.

«Les gradins étaient pleins, malgré les averses intermittentes. La foule encourageait les athlètes comme rarement dans ce genre d'événement.»

Cette année, le festival a grimpé encore d'une marche en s'associant au circuit des hommes forts de l'acteur et culturiste Arnold Schwarzenegger. Ce lien a permis la venue du géant islandais Hafthor Bjornsson qui est considéré comme l'homme le plus fort du monde.

L'athlète islandais est également acteur dans la série «Le Trône de fer», où il incarne le rôle de la montagne. Il pèse 181 kilos et mesure 2,06 mètres. Il mange près de quatre kilos de viande chaque jour, 500 grammes de poisson et 18 oeufs en plus de fruits, légumes et produits céréaliers.

Pour attirer les athlètes, le festival offre environ 35 000 $ en bourses aux compétiteurs. En plus des hommes forts, les femmes ne sont pas en reste avec différentes épreuves.

Une vraie fête

Les Boissonneault se disent à l'écoute des goûts du jour en matière de musique et de divertissement. Cette année, le groupe Kaïn tient l'affiche avec Marc Dupré et Jean-François Mercier. Pour l'an prochain, Yan était tout fier d'annoncer qu'il venait de s'entendre avec Éric Lapointe et les Cowboys Fringants.