/news/health
Navigation

Il a recueilli 35 000$ pour vaincre le cancer

C’est pour un garçon d’à peine 6 ans qui se bat contre un cancer que Martin Mirchaud a parcouru les 200 km du défi cycliste.
Photo Agence QMI, Guy Martel C’est pour un garçon d’à peine 6 ans qui se bat contre un cancer que Martin Mirchaud a parcouru les 200 km du défi cycliste.

Coup d'oeil sur cet article

Martin Michaud, un père de famille de 37 ans de Québec, a complété son 9e Cyclo-défi Enbridge en autant d’éditions dimanche.

C’est pour un garçon d’à peine 6 ans qui se bat contre un cancer qu’il a parcouru, cette fin de semaine, les 200 km du défi cycliste reliant Montréal et Québec.

« Juste après Noël, j’ai appris que le fils de mon cousin Charles, Loïc Côté, avait eu un diagnostic de cancer du rein, a-t-il expliqué au Journal. Ça m’a scié les deux jambes, étant moi-même père de deux enfants. Je trouve ça épouvantable qu’un enfant de 6 ans ait à subir ça, et je n’ose pas imaginer ce que c’est pour les parents », a-t-il poursuivi.

« Soutenir une personne qui a le cancer, c’est aussi combattre le cancer », a-t-il souligné.

4,1 millions de dollars

Mordu de vélo depuis plus de deux décennies, M. Michaud a amassé en neuf ans de Cyclo-défi 35 000 $ pour la cause. Les quelque 1100 participants de la 9e édition ont récolté au total 4,1 millions de dollars pour l’Hôpital général juif.

C’est après que ses deux parents eurent été atteints du cancer que M. Michaud a décidé de s’impliquer pour la cause. « En 2009, mon père est décédé du cancer du rein et j’avais perdu ma mère à 16 ans d’un cancer du sein », mentionne le cycliste, qui effectue chaque course également en souvenir de ses parents.

Depuis 2009, le Cyclo-défi Enbridge contre le cancer a permis de récolter plus de 51 millions de dollars.