/entertainment/movies
Navigation

Jean-Marc Vallée en bonne position

Le réalisateur québécois devrait obtenir une nomination aux Emmy

Reese Whiterspoon, Shailene Woodley et Nicole Kidman devraient s’illustrer dans les catégories d’interprétation pour Big Little Lies lors du dévoilement des nominations aux Emmy Awards.
Photo d’archives Reese Whiterspoon, Shailene Woodley et Nicole Kidman devraient s’illustrer dans les catégories d’interprétation pour Big Little Lies lors du dévoilement des nominations aux Emmy Awards.

Coup d'oeil sur cet article

Jean-Marc Vallée devrait récolter ses premières nominations aux Emmy Awards jeudi, puisque sa série Big Little Lies fait partie des favorites pour rafler gros lors du dévoilement des finalistes au prestigieux gala.

Le nom du cinéaste québécois devrait retentir durant l’annonce des candidats au prix du Meilleur réalisateur d’une minisérie ou d’un téléfilm. En effet, Big Little Lies a fait grand bruit aux États-Unis l’hiver dernier. De Variety à Rolling Stone, en passant par Entertainment Weekly, Vanity Fair et People Magazine, la critique a encensé l’adaptation télévisuelle du roman de Liane Moriarty, qui brosse le portrait d’un groupe de mères habitant une banlieue huppée de Californie, où tout un chacun tente de préserver les apparences.

La presse américaine a non seulement applaudi le jeu nuancé de Reese Witherspoon et de Nicole Kidman, lesquelles sont presque assurées d’une nomination, mais elle a également salué le travail de Vallée derrière la caméra.

Jean-Marc Vallée
Photo d'archives
Jean-Marc Vallée

Autre point en faveur de Big Little Lies : la série a été présentée à HBO, un diffuseur que l’Academy of Television Arts and Sciences a souvent récompensé. Contrairement à certaines chaînes payantes, l’antenne a souvent tiré son épingle du jeu au prestigieux gala, comme en témoignent les nombreuses récompenses qu’elle a récoltées au fil des années grâce à des productions de haut calibre comme Games of Thrones, Six Feet Under, The Sopranos et Sex and the City.

Big Little Lies pourrait également permettre à d’autres représentants du Québec de décrocher une nomination, comme Yves Bélanger (cinématographie), Maxime Lahaie-Denis (montage) et Sylvain Lebel (montage).

Au total, la série peut espérer une douzaine de mentions.

Compétition

La concurrence à Big Little Lies devrait venir du côté de Feud : Bette and Joan, Fargo, The Night Of et American Crime. Fort heureusement pour Vallée et compagnie, la série événement du printemps, The Handmaid’s Tale, se retrouve du côté des séries dramatiques, une catégorie réservée aux fictions non fermées, c’est-à-dire qui racontent une histoire qui peut s’étaler sur plusieurs saisons. Sous ce volet, The Americans, The Crown, Westworld et Stranger Things pourraient également s’illustrer.

Du côté des comédies, on devrait retrouver les habituelles Veep, Modern Family et Girls.

Les 68e Primetime Emmy Awards seront présentés à CBS le 17 septembre... en même temps qu’un autre gala qu’on connaît bien, les Prix Gémeaux. La télécommande risque de surchauffer !

Big Little Lies

Nominations attendues

Meilleure minisérie ou téléfilm

Meilleure réalisation/minisérie ou téléfilm (Jean-Marc Vallée)

Meilleurs textes/minisérie ou téléfilm (David E. Kelley)

Meilleure actrice/minisérie ou téléfilm (Nicole Kidman)

Meilleure actrice/minisérie ou téléfilm (Reese Whiterspoon)

Meilleure actrice de soutien/minisérie ou téléfilm (Laura Dern)

Meilleure cinématographie/minisérie ou téléfilm (Yves Bélanger)