/sacchips
Navigation

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys

Coup d'oeil sur cet article

Au boulot, il y a des assignations vraiment plus palpitantes que d’autres. Dimanche soir, la mienne était de vivre l’«after party» des Backstreet Boys en formule VIP...

Il en coûtait pas moins de 300 $ + taxes + frais de service pour avoir le fameux bracelet rouge, donnant accès au convoité «meet and greet» du «boys band» après son spectacle sur les plaines d’Abraham. Ne reculant devant rien, j’ai tenté l’expérience ultime.

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys
Photo Marie-Renée Grondin

 

À l’Hôtel Palace Royal, vers 22h40, j’étais l’une des premières arrivées. Les invités étaient attendus pour 23h00.

 

Quelques minutes plus tard à peine, les admiratrices des BSB se sont mises à converger par centaine à cet «after party» dans l’espoir de rencontrer les stars qui ont marqué leur jeunesse.

Il faut dire que les billets admission générale, au coût de 40$, se sont envolés comme des petits pains chauds, dès la mise en vente samedi, si bien que la soirée s’est déroulée à guichet fermé. La salle avait une capacité d’environ 400 personnes.

À l’entrée, plusieurs agents de sécurité s’affairaient à fouiller les sacs des fans.

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys
Photo Marie-Renée Grondin

 

Une fois entrées, les admiratrices au bracelet rouge, celles qui avaient payé la totale, étaient invitées à faire la file à l’écart de celles au bracelet bleu.

Ces dernières avaient immédiatement accès à la grande salle de bal où un DJ réchauffait la salle avant l’arrivée des Backstreet Boys.

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys
Photo Marie-Renée Grondin

 

Les VIP, quant à elle, ont dû s’armer de patience dans la queue leu leu puisque pas moins de deux heures d’attente ont été nécessaires avant que les BSB ne se pointent le bout du nez.

Dans la file, plusieurs exprimaient leur nervosité de rencontrer leurs idoles de jeunesse. D'autres (plusieurs d'entre elles) étaient des habituées et multipliaient les rencontres avec leurs vedettes préférées. 

 

Seulement Nick, Howie et Kevin étaient présents à l’événement.

 

 

 

À l’arrivée des trois Backstreet Boys sur place, les fans armés de leur cellulaire, ont tenté par tous les moyens de les photographier.

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys
Photo Marie-Renée Grondin

 

Puis, les chanceuses au bracelet rouge ont eu, à tour de rôle, le privilège d’avoir une photo avec leurs idoles.  Mais attention, les appareils photo personnels et les cellulaires n’étaient pas admis! Seuls les photographes officiels étaient autorisés à faire des portraits. Certaines ont eu droit à des câlins, accolades et même des bisous des popstars.  

La rencontre avec les BSB était de très courte durée. Sourire, poignée de main, photo... «next»! Je plains un peu ces fans qui avaient payé aussi cher pour une seule photo.

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys
Photo Marie-Renée Grondin

 

Une admiratrice, habituée des «meet and greet» m’a confié qu’il s’agissait d’une véritable aubaine de les rencontrer à Québec, elle qui avait payé pas moins de 500 dollars américains (soit près de 700 $) à Las Vegas pour une photo avec ses idoles!

Une fois le «meet and greet» terminé, Nick, Howie et Kevin se sont dirigés sur la petite scène où se trouvaient le DJ. Les chanteurs ont passé de longues minutes à signer des autographes et faire des selfies avec leurs admiratrices.

 

Les vedettes ont aussi profité de l’occasion pour «rapper» pendant quelques minutes au grand bonheur de leurs fans.

 

Mis à part les Backstreet Boys, d’autres vedettes ont fait leur apparition à «l’after party» des Backstreet Boys tel que Nick Jonas (oui oui!), qui assurait d’ailleurs la première partie du concert sur les plaines.

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys
Photo Sandra Godin

 

L’auteur-compositeur-interprète Karim Ouellet était aussi présent.

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys
Photo Marie-Renée Grondin

 

Stéphanie Boulay (l’une des deux soeurs Boulay) était également sur les lieux avec une amie.

 

Telle une véritable jungle, plusieurs fans ont tenté le tout pour le tout pour attirer l’attention de leurs idoles pour un selfie, au grand dam d’autres fans qui sont revenues bredouilles et chagrinées...

Voici ce que j’ai vu à «l’after party» des Backstreet Boys
Photo Marie-Renée Grondin

 

La soirée bien entamée, Nick Carter a filé en douce laissant ses acolytes Kevin et Howie échanger avec quelques chanceuses qui avaient le privilège d’être à leurs côtés dans un endroit délimité.

Les stars ont mangé quelques bouchées, ont salué leurs admiratrices, ont pris quelques selfies puis ont quitté vers 3h00 AM. L’Hôtel Palace Royal qui s’est vidé aussitôt...