/misc
Navigation

Les derniers spectacles font peur aux chauffeurs de taxi

D’importants délais sont à prévoir dimanche soir, selon eux

Coup d'oeil sur cet article

Les chauffeurs de taxi angoissent à l’approche des spectacles de Muse sur les plaines d’Abraham et d’Iron Maiden, au Centre Vidéotron, dimanche. Ils s’attendent à leur « plus grosse soirée » de l’année puisque l’amphithéâtre ne sera pas desservi par le service de navettes du RTC lors de la soirée de clôture du Festival d’été de Québec.

« Ça va être fou entre 22 h 30 et 1 h du matin », lâche le président du Regroupement indépendant des taxis de Québec (RITQ), Abdallah Homsy. « On a envoyé une lettre aux gens pour dire que ceux qui veulent prendre congé ne pourront pas dimanche. »

Le service de navettes du RTC qui dessert le Centre Vidéotron lors de spectacles fait relâche dimanche, alors qu’Iron Maiden s’y produira. Au même moment, Muse clôturera le 50e Festival d’été de Québec sur les Plaines. Cette situation donne des maux de tête au RITQ puisque les deux prestations se termineront vers 23 h

« Casse-tête » et attente

« Le gars va partir du Centre Vidéotron, va arriver en Haute-Ville, où il va y avoir des clients qui vont vouloir embarquer. Ils ne pourront pas dire : “Je ne peux pas, je m’en vais au Centre Vidéotron” », expose M. Homsy, qui soutient que ni l’un ni l’autre des événements ne sera privilégié. « Ça va être intense. Ça va être un casse-tête. »

Plus de 400 à 500 taxis s’activeront dimanche, mais M. Homsy met en garde qu’il y aura forcément des délais. « C’est quoi l’impact que ça aura ? Je ne peux pas le mesurer moi-même, mais ce sera un impact majeur », dit-il.

Clientèle différente

Joint par Le Journal, le président du RTC, Rémy Normand, soutient que l’absence de navettes à l’amphithéâtre n’est pas liée à la tenue du Festival d’été de Québec.

« On a souvent des choix à faire. Dans ce cas-là, le choix n’a pas été difficile », affirme M. Normand. « On sait que, dans des concerts comme ceux-là, King Crimson la semaine dernière, et Iron Maiden, c’est une clientèle qui a moins tendance à prendre le transport en commun. »

Le président du RTC croit que les parcours Métrobus 800 et 802 qui déposent les gens à proximité du Centre Vidéotron suffiront pour répondre à la demande.

Avec la collaboration d’Élisa Cloutier