/news/transports
Navigation

Des moteurs Chrysler «inutilisables»?

Coup d'oeil sur cet article

Une demande d’action collective contre Fiat Chrysler Automobiles pour la défaillance alléguée dans certains moteurs diesel vient d’être déposée ici, quelques jours après une demande similaire aux États-Unis.

« Ces moteurs sont invendables, pas fiables et inutilisables », peut-on lire dans le document de cour déposé cette semaine au palais de justice de Montréal.

Marc Deshaies, qui figure en en-tête de l’action collective, explique dans la poursuite avoir acheté une Dodge 2500 en avril 2016. Le véhicule était équipé d’un moteur 6.7L diesel vanté par l’entreprise pour sa qualité et son économie d’essence, entre autres. Mais il a rapidement déchanté.

Les Dodge Ram

« La consommation d’essence ne correspondait pas à ce qui était proclamé », indique le document de cour.

La demande d’action collective concerne les modèles Dodge Ram 2500 ou 3500 achetés entre 2013 et 2017 et qui sont équipés d’un moteur diesel Cummins 6.7L. Selon la poursuite civile, ces moteurs ne sont pas aussi écologiques qu’on le croirait, puisque les émissions de particules dépasseraient les standards environnementaux, ce qui rappelle le scandale des Volkswagen truqués.

Et pour nettoyer le filtre de particules, le véhicule entrerait dans un mode qui augmenterait de 20 à 25 % la consommation.

Le cabinet d’avocat Groupe de droit des consommateurs inc. réclame le remboursement du véhicule, le remplacement des pièces défectueuses ou une compensation pour la perte de valeur.

Contacté par Le Journal, Fiat Chrysler Automobiles Canada n’a pas souhaité commenter.