/finance/business
Navigation

À Thunder Bay: une entreprise de la Montérégie va produire le plus grand feu d'artifice du Canada

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-PIE – Une entreprise de Saint-Pie, en Montérégie, va produire rien de moins que le plus grand feu d'artifice du Canada. Ça va se passer à Thunder Bay dans le cadre du 150e anniversaire du Canada.

Quatre cents bombes vont colorer le ciel de cette ville du nord-ouest de l'Ontario, le 21 juillet prochain.

«Très intense! Les gens vont faire "Wô"! Ça va être immense», a dit Yanick Roy, président de Royal Pyrotechnie.

La plupart des travailleurs de Royal Pyrotechnie sont déjà partis à Thunder Bay.

«C'est un défi qui est très différent. Ce n'est pas à la porte. Ça prend 20 heures à monter là-bas. Les artificiers sont déjà partis, certains en avion, d'autres en camion. D'ailleurs, les camions, ça fait déjà deux jours qu'ils sont partis. Ça va durer une semaine. Ensuite, c'est le démontage, donc on a des gens qui vont être là pendant 10 jours pour le spectacle. C'est donc oui, un grand défi», a expliqué M. Roy.

L'entreprise familiale a été préférée à une dizaine de soumissionnaires. Un contrat lucratif, mais pour des raisons d'affaires, Royal Pyrotechnie n'a pas voulu dévoiler de montant.

Les préparatifs ont commencé depuis plusieurs mois. L'assemblage, la préparation et l'envoi du matériel. Il s'agit d'une course contre la montre.

Parmi l'équipement utilisé, on retrouve des «bombes» de 12 pouces de diamètre, qu'on met dans des cylindres. Ce sont les plus grosses permises au Canada. Elles atteignent 1200 pieds dans le ciel.

À la fine pointe de la technologie, le matériel permet de réaliser des spectacles pyrotechniques de plus en plus impressionnants.

«On est des artisans du ciel, on veut donner du plaisir aux gens, on veut graver des rêves dans la mémoire des gens, on veut laisser notre marque», a ajouté M. Roy.

Pour la quantité d'explosifs, ce sera un record canadien: 13 200 livres d'explosifs, 5000 mètres de câblages et 45 000 livres d'équipement.