/weekend
Navigation

Un pont entre le jazz et le soul

Ben l’Oncle Soul profitera d’un court séjour en Amérique du Nord pour présenter ses reprises de Sinatra à Québec et Montréal, demain et lundi.
Photo courtoisie Quentin Curtat Ben l’Oncle Soul profitera d’un court séjour en Amérique du Nord pour présenter ses reprises de Sinatra à Québec et Montréal, demain et lundi.

Coup d'oeil sur cet article

Bien qu’il ait chanté des milliers de fois qu’il n’était qu’un soulman, cela n’a pas empêché Ben l’Oncle Soul de se pencher sur l’œuvre d’un crooner qui a marqué l’histoire de la musique : Frank Sinatra.

De passage à Québec et à Montréal­­­, demain et lundi, l’artiste français présentera à ses fans québécois ses magnifiques reprises aux côtés d’un orchestre composé de six musiciens et d’un DJ.

Pour Ben, qui a grandi au son d’une autre légende, Otis Redding, la récente découverte de l’œuvre de « The Voice » a été une révélation.

« J’ai découvert sa musique lors d’un séjour à Los Angeles et Las Vegas, a-t-il relaté en entrevue. Quand je suis rentré en France, j’ai eu un blues de cette atmosphère (...) J’ai donc eu envie d’en faire un disque, pour marquer mon amour pour la côte ouest des États-Unis, mais aussi le fait que c’est un artiste auquel je me suis beaucoup ­intéressé. »

Succès

C’est ce qui a amené le chanteur à lancer Under my Skin, en novembre. Sur cet opus, il s’approprie des ­classiques tels que New York, New York, Fly Me to the Moon et My Way en leur insufflant une dose de soul, de funk, de R&B et de reggae.

« Je me suis dit que les fans allaient avoir envie de retrouver les incontournables (...) Je ne voulais pas me défiler, je me suis donc ­attaqué aux plus gros standards. »

Les fans de Ben seront heureux d’apprendre que l’artiste compte faire un autre « pont » entre les genres, sur son prochain album, en s’intéressant au reggae-soul. Si l’on se fie à sa version de New York, New York, il y a de quoi se réjouir.

Ben l’Oncle Soul se ­produira demain à 21 h 10, à la Place ­d’Youville. Il s’arrêtera également au National, lundi soir.